Pallier la rupture de stock de certains médicaments

Le ministère de la Santé publique a pris les mesures nécessaires pour remédier à la rupture de stock de certains médicaments, a affirmé mardi à rabat le ministre de la santé, M. Thami Khyari, précisant que les produits d’anesthésie sont disponibles au Maroc. Répondant à une question sur la disparition de produits d’anesthésie, lors de la séance des questions orales à la chambre des conseillers, M. Khyari a indiqué que parmi les mesures prises figurent la révision du texte définissant le stock de sécurité que doit avoir chaque laboratoire ou vendeur, la mise en place d’un observatoire national – au niveau du ministère chargé du suivi de l’approvisionnement du pays en médicaments et l’encouragement de la production des médicaments. Il a précisé à ce sujet que son département encourage les sociétés à l’importation. L’action porte actuellement sur l’assainissement de la liste des médicaments (5.200 médicaments sont sur le marché marocain), a ajouté le ministre. Après avoir regretté que les sociétés concernées -au Maroc- ne soient pas jusqu’à présent productives, M. Khyari a affirmé que le ministère presse ces sociétés pour veiller à l’application des lois les obligeant à produire des médicaments. S’agissant des produits d’anesthésie, en l’occurrence « Nyzdonal », M. Khyari a expliqué que ce produit a disparu du marché suite à la décision du laboratoire producteur d’arrêter sa production. Plusieurs sociétés ont cessé de produire cette matière et bien d’autres.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *