Pas d’UMA avec le polisario

Toute tentative visant à amputer le Maroc d’une partie de son territoire aura pour conséquence une déstabilisation de l’Afrique du Nord et portera atteinte à la paix et à la stabilité dans cette région, a souligné le journal qatariote « Acharq ».
« L’Algérie a fait montre d’une volonté manifeste de créer une nouvelle entité dans la région du Maghreb arabe sous l’appellation république sahraouie-« , indique la publication dans un article publié dans l’un de ses derniers numéros. Alger a pris contact avec plusieurs pays d’Afrique, d’Europe, d’Amérique latine et d’Asie en vue de les « convaincre de reconnaître cette entité qui n’existe que sur des papiers éparpillés dans les camps de Tindouf et Lahmada », souligne le correspondant d' »Acharq » au Maroc, Mohamed Bousselham.
Les peuples marocain et algérien sont unis par des « liens familiaux, culturels, religieux, linguistiques et historiques », rappelle Bousselham, qui note que « les acteurs politiques et les organisations de la société civile se sont toujours montrés très soucieux de l’unité et du regroupement et contre les entités artificielles ».
« Acharq » s’est demandé comment « l’on pourrait bâtir l’union et la concorde sur la base de la division et dans un climat de dissensions et de friction », ajoutant que les peuples du Maghreb ont encore l’opportunité de faire échec à toute velléité de division et de construire un avenir débarrassé de tout ce qui est source de conflits, particulièrement entre pays qu’unissent des facteurs historiques, géographiques, religieux, économiques et culturels.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *