Passage à niveau : La problématique de la sécurité en passe d’être résolue

Passage à niveau : La problématique de la sécurité en passe d’être résolue

L’ONCF a investi 1,5 milliard DH pour le financement de projets de sécurisation

15 passerelles pour piétons ont déjà été réalisées alors que 40 autres sont en cours de construction.

Le trafic ferroviaire affiche des niveaux de sécurité plutôt rassurants mais les passages à niveau ont été depuis toujours considérés comme de véritables points noirs. Plusieurs accidents dramatiques dans le passé ont poussé l’Office national des chemins de fer (ONCF) à élaborer une véritable stratégie pour la suppression des passages à niveau. Aujourd’hui, le programme de sécurisation de la traversée des voies mis en place par l’ONCF donne ses fruits avec un taux de réalisation important. Dans ce sens, les responsables viennent d’annoncer la suppression de 170 passages à niveau sur les 180 initialement prévus. Ceux-ci cèderont la place à d’autres ouvrages de franchissement notamment, des ponts-routes et ponts-rails. L’Office a ainsi mobilisé une enveloppe de 1,5 milliard de dirhams pour le financement de ces projets. Aussi, 205 sur 260 passages à niveau non gardés ont été équipés dans le cadre du même programme de systèmes d’annonce et de fermeture automatique des barrières.

Par ailleurs, il a été procédé à la construction de plus de 960 kilomètres de clôtures sur les 1.200 kilomètres programmés. De même, 15 passerelles pour piétons ont déjà été réalisées alors que 40 autres sont en cours de construction. Selon l’ONCF, le programme de sécurisation de la traversée des voies a permis depuis son lancement de diminuer de 91% le nombre des accidents au droit des passages à niveau alors que le nombre de décès au droit des passages à niveau a, lui, baissé de 94%. Le nombre d’accidents de personnes en pleine voie a, quant à lui, régressé de 47%.

Dans un autre registre, une campagne de sensibilisation est annoncée avec la diffusion de messages radiophoniques de sensibilisation et d’information en langue arabe sur les chaînes nationales et également en gares et à bord des trains. Des actions de proximité menées par les volontaires du Croissant Rouge marocain figurent également parmi les mesures annoncées pour la sensibilisation des usagers de la route aux abords des passages à niveau et la distribution de dépliants (flyers) sur les règles à respecter et le bon comportement à adopter lors de la traversée des passages à niveau.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *