Philips se dote d une nouvelle plate-forme d échographie : La technologie au service de la lutte contre le cancer

Philips se dote d une nouvelle plate-forme d échographie : La technologie au service  de la lutte contre le cancer

Philips se joint aux professionnels de la santé pour relever le défi croissant que représente aujourd’hui la lutte contre les maladies non-transmissibles au Maroc et en Afrique. C’est dans cet esprit que Philips a accueilli, dans le cadre de son quatrième roadshow «Du Cape au Caire 2013», un atelier dédié aux soins d’oncologie délivrés au Maroc afin, d’une part, de faire avancer le dialogue sur l’avenir des soins accordés aux patients atteints d’un cancer, et d’autre part, de suivre l’évolution de ces soins.

Au cours de cet atelier, qui s’est déroulé à Rabat mardi 3 septembre, Philips a dévoilé aux participants, pour la première fois en Afrique, sa toute nouvelle plate-forme d’échographie EPIQ, présentée mondialement le 30 août 2013. Le système EPIQ, dont la conception tient compte de l’expérience de ses utilisateurs, fournit une technique d’échographie 3D intégrée.

Fruit de la combinaison de la technologie d’Intelligence Anatomique de Philips et d’une nouvelle technologie d’imagerie baptisée nSight, le système EPIQ offre de plus grandes performances en termes de vitesse et de clarté d’image, et permet ainsi la modélisation avancée de l’organe, le découpage d’image et une quantification éprouvée… Une manière de faciliter la réalisation des examens et d’obtenir davantage d’informations cliniques.

«Notre système EPIQ est un parfait exemple de ce que vous pouvez obtenir lorsque vous combinez les derniers développements technologiques avec de vraies perspectives d’utilisateur, ce qui place la technologie d’imagerie dans un nouveau niveau de performance. Nous sommes ravis aujourd’hui de dévoiler ce système au Maroc», a déclaré JJ van Dongen, vice-président senior et président de Philips Afrique, lors d’une conférence de presse tenue à Rabat. Et de poursuivre : «Nous allons distribuer ces appareils dans les hôpitaux privés et publics pour que les professionnels de la santé au Maroc profitent de cette technologie développée qui permet d’obtenir des résultats cliniques exceptionnels en temps réduit».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *