Plus de 315.000 candidats en lice

Plus de 315.000 candidats en lice

Ils sont 315.718 lycéens à passer le baccalauréat aujourd’hui soit 4,77% de plus qu’en 2008. Le nombre de candidats scolarisés dans l’enseignement public marocain s’est établi à  242.634, soit une hausse de 5,01 % par rapport à 2008, alors que le nombre des candidats scolarisés dans l’enseignement privé parallèle a atteint 13.733 contre 8.135 l’année précédente (+40,76%). Le nombre des candidats libres s’élève à 59.351, soit 18,80 % de l’ensemble des candidatures. Cette année, les filles sont plus nombreuses. Leur taux de participation a atteint 48,94% des candidats soit 154.521.Un chiffre en hausse de 12,87% par rapport à l’année précédente. Concernant les filières, les candidatures de l’enseignement littéraire et original ont enregistré des baisses respectives de 0,50 % et 6,04 %. Ce qui est loin d’être le cas pour l’enseignement scientifique et technique qui a connu une croissance remarquable avec une hausse de 7,54% et 33,68%. 
«Pour le Grand Casablanca, le nombre de candidatures s’élève à 94.477 dont 52.703 pour les 2èmes années et 41.773 pour les 1 ères années du baccalauréat. Les candidats seront répartis sur 96 centres»,  affirme Khadija Benchouikh, directrice de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation de Casablanca. Et de poursuivre «les épreuves concernent cette matinée  cinq matières à savoir : physique-chimie, comptabilité, l’arabe, littérature, comptabilité et maths financiers et Arts appliqués. Pour l’après-midi, les candidats passeront l’épreuve de la deuxième langue». Cette année est marquée par plusieurs nouveautés. «Les candidats passent les épreuves dans un centre différent de leur établissement d’origine. Et chaque centre n’abrite qu’une filière», note Mme Benchouikh. Une mesure qui selon la directrice de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation de Casablanca permet plus d’équité et une meilleure gestion des examens. Des mesures ont également été prises pour un meilleur encadrement des candidats au baccalauréat. «Un guide candidat a été distribué aux concernés qui  décrit notamment les mesures à prendre en cas de triche et la procédure à suivre en conséquence», souligne Mme Benchouikh. La session normale de l’examen se déroulera les 2, 3 et 4 juin. La session de rattrapage est prévue pour les 2, 3 et 4 juillet. Les examens régionaux des candidats scolarisés à la 1ère année, du baccalauréat et ceux des candidats libres toutes branches se dérouleront les 8 et 9 juin pour la session normale et les 6 et 7 juillet pour la session de rattrapage. Les délibérations de la session normale se dérouleront les 15 et 16 juin et celles de la session de rattrapage les 13 et 14 juillet. Relevons que cette année les examens sont marqués par la mise en application du projet de développement du système d’évaluation et des examens notamment le volet relatif à l’amélioration de l’encadrement des candidats et la consécration de l’égalité des chances et ce conformément aux orientations du Programme d’urgence de l’éducation nationale 2009-2012.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *