Pour une meilleure coopération

Mettre en place un mécanisme pour la dynamisation des relations économiques bilatérales et le renforcement de leur cadre juridique. Tel a été l’objet de la série d’entretiens entamés lundi entre le ministre des affaires étrangères ukrainien Anatoli Zlenko et des responsables marocains. La réunion qui a eu lieu lundi au siège de la primature entre le Premier ministre, Abderahmane Youssoufi et le chef de la diplomatie ukrainienne a porté sur les moyens de consolider davantage la coopération bilatérale et les échanges commerciaux. Le ministre ukrainien avait auparavant procédé avec le ministre marocain des affaires étrangères, Mohamed Benaïssa, à la signature de deux accords dans les domaines du commerce et des investissements. En vertu de ces accords, les parties contractantes s’octroient mutuellement un traitement de la nation la plus favorisée pour les droits de douanes, impôts et procédures douanières, ainsi que l’encouragement de l’échange de mission des hommes d’affaires et la conclusion de contrats à court et long terme entre leurs institutions commerciales. Les deux parties s’engagent, dans ce sens, à promouvoir l’établissement des investisseurs de l’une d’elles dans le territoire de l’autre. Les revenus résultants des investissements sont transférables au taux de change à la date du transfert et selon la réglementation en vigueur dans chacun des deux pays. Le ministre ukrainien s’est aussi entretenu avec le président de la chambre des représentants Abdelaouahed Radi sur les moyens de renforcer les relations entre les institutions législatives des deux pays. Le président de la chambre des représentants a indiqué qu’une ouverture économique et politique peut contribuer à la réalisation de cet objectif, à travers notamment la création d’une commission mixte de coopération économique et technique. Le ministre ukrainien a, quant à lui, proposé la création d’une société mixte maroco-ukrainienne dans le domaine de la pêche pour mettre à profit le savoir-faire de son pays dans ce domaine. l’Ukraine, a-t-il ajouté, est déterminé à accroître ses importations de phosphates du Maroc. Il a ensuite fait part de la disposition des sociétés ukrainiennes d’équipement et de construction à investir au Maroc. Les opportunités d’investissements, notamment dans les domaines chimique, industriel, maritime et minier ont également fait partie de l’entretien que le ministre Ukrainien a mené avec le président de la chambre des conseillers, Mustapha Oukacha. M. Oukacha a mis l’accent sur l’importance de la coopération entre les institutions parlementaires des deux pays pour le renforcement des relations politiques et humaines et pour plus de concertation, particulièrement aux niveaux des organisations et des instances internationales.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *