Prime à la casse : 31 octobre, dernier délai pour le dépôt des demandes

Prime à la casse : 31 octobre, dernier délai pour le dépôt des demandes

20.000 grands taxis et 12.000 petits taxis à renouveler en 2017

A fin 2016, l’objectif fixé était  de renouveler 13.500 taxis de 1ère catégorie (grands taxis), soit 30% du parc remplacé. Pour ce qui est des véhicules de 2ème catégorie (petits taxis),   le chiffre annoncé était de 10.000 d’ici la fin de l’année.

La date limite pour bénéficier de la prime de renouvellement des grands et des petits taxis a été repoussée au 31 octobre 2017. Parue dans le Bulletin officiel de lundi, cette décision, émise par le ministre de l’intérieur, Mohamed Hassad, et celui de l’économie et des finances, Mohamed Boussaid, a prolongé ce délai d’un an.

Notons à ce sujet que selon l’ancien délai, les propriétaires de taxis avaient  jusqu’au 31 octobre 2016 pour déposer leur demande auprès des services concernés dans les différentes provinces et préfectures du Royaume.

A fin 2016, l’objectif fixé était  de renouveler 13.500 taxis de 1ère catégorie (grands taxis), soit 30% du parc remplacé. Pour ce qui est des véhicules de 2ème catégorie (petits taxis), le chiffre annoncé était de 10.000 d’ici la fin de l’année.

Pour les années à venir, les objectifs pour  les taxis de 1ère catégorie sont de 20.000 en 2017 (40% du parc remplacé), 28.000 en 2018 (63%) et 36.000 en 2019 (80%). Pour ceux de la 2ème catégorie, 12.000 devraient être remplacés en 2017, 15.000 en 2018 et 20.000 en 2019.

Notons qu’au  31 décembre 2015, le nombre cumulé des taxis de première catégorie renouvelés  s’est élevé à 5.500 véhicules, soit 12% du parc remplacé. L’opération a déjà permis le renouvellement de 8.200 petits  taxis dont environ 5.000 véhicules  au titre des années 2013, 2014 et 2015.

Des conditions strictes à remplir

Lancée en novembre 2014, l’Etat offre une subvention de 80.000DH pour le renouvellement des taxis de première catégorie.  Mais pour y prétendre, il faut répondre à  plusieurs conditions. A commencer par l’âge du véhicule qui doit dépasser les 10 ans au moment du dépôt du dossier. Ce dernier doit avoir aussi servi comme taxi au moins durant les 3 dernières années précédant la date du dépôt du dossier. Quant au bénéficiaire, il devra retirer définitivement l’ancien véhicule de la circulation et le remettre à l’administration ou au concessionnaire pour procéder à sa destruction. Il devra en outre s’engager à utiliser le véhicule acquis pour une période de 48 mois au minimum à compter de la date du démarrage de l’exploitation. Cette prime est versée directement au bénéficiaire par le concessionnaire des nouveaux véhicules sous forme de subvention à leur commercialisation. Cette subvention vise ainsi à améliorer les services proposés aux usagers des taxis, ainsi que les conditions de travail et le revenu des professionnels en les encourageant à acquérir des véhicules neufs, qui consomment moins et qui répondent mieux aux critères de sécurité routière.

Pour les taxis de deuxième catégorie, l’Etat offre une prime de 35.000 dirhams pour l’achat d’un véhicule neuf et de 15.000 dirhams pour la mise à la casse de l’ancien.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *