Privilégier la coopération Sud-Sud

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a souligné, lundi lors de la séance d’ouverture du 13-ème Sommet des chefs d’Etat et de gouvernement du Mouvement des Non-Alignés, que le Maroc s’engage à favoriser, durant son mandat à la tête du Groupe des 77, l’action collective en vue de promouvoir les valeurs démocratiques, la sécurité, la justice et la solidarité.
« Le Maroc, membre fondateur du Mouvement des Non-Alignés et pays oeuvrant résolument pour le triomphe des nobles idéaux qui animent ce Mouvement, s’engage à consacrer son mandat à la tête du Groupe des 77 à favoriser l’action collective pour l’édification d’un monde où règnent les valeurs démocratiques et où prévalent la sécurité, la justice et la solidarité », a affirmé S.M. le Roi dans son discours.
Ce faisant, a ajouté S.M. le Roi, « nous aurons manifesté notre fidélité à l’Esprit des pères fondateurs de notre Mouvement et mérité toute l’estime des générations montantes ».
Après avoir appelé le Mouvement à concentrer ses efforts et ses énergies sur la réforme de ses structures « afin d’en faire une force de proposition à l’échelle mondiale, à même d’apporter une contribution efficiente à l’amélioration du monde dans lequel nous vivons », le Souverain a ajouté que « c’est à cette tâche que J’entends M’atteler en Ma qualité de président du Groupe des 77, en mobilisant toutes nos forces pour que la voix de nos nations soient entendue et prise en compte dans les grands débats et forums internationaux ».
S.M. le Roi a également exprimé le souhait du Maroc « d’élever la question de la coopération Sud-Sud à un niveau prioritaire, étant entendu qu’il est dans l’intérêt de nos pays de promouvoir la coopération et le partenariat en comptant davantage sur leurs propres moyens pour affronter ensemble les défis de la mondialisation ».
Le Souverain a, par ailleurs, estimé qu' »il est important et urgent de mettre en oeuvre les décisions prises au niveau multilatéral, visant à maîtriser le processus de mondialisation dans un sens qui préserve les intérêts des pays en développement », face aux contraintes majeures qui risquent d’empêcher les pays du Sud de « s’intégrer d’une manière progressive et effective à l’économie mondiale, voire, de les écarter du processus de globalisation ».
Concernant la mission du Mouvement des Non-Alignés, S.M. le Roi a souligné que ce groupe « peut et doit jouer un rôle important dans la résolution des nombreux conflits régionaux qui agitent notre planète et menacent la paix et la sécurité régionales et internationales ».
Le Souverain a particulièrement insisté sur l’attention à accorder au continent africain qui « continue de subir l’exacerbation de conflits régionaux dévastateurs », appelant au soutien et à l’encouragement de l’Afrique.
S.M. le Roi a, en outre, appelé le mouvement « à peser de tout son poids face à la menace grave que constitue le conflit du Moyen-Orient pour la paix et la sécurité internationales, du fait de l’occupation obstinée des territoires arabes par Israël qui persiste dans son agression contre le peuple palestinien sans défense », exprimant l’espoir que le Sommet « marquera la relance d’une action efficiente en faveur de l’instauration d’une paix juste, durable et globale au bénéfice de tous les peuples de la région, et ce par le retour au dialogue et à la négociation, conformément à la légalité internationale ». « Nous réaffirmons le droit du peuple palestinien frère à un Etat indépendant avec, pour capitale, Al Qods ACharif », a poursuivi S.M le Roi. Concernant l’Irak, le Souverain a lancé un appel « pour que soient évitées les affres de la guerre par une application saine des résolutions du Conseil de sécurité ».
Sa Majesté le Roi a, par ailleurs, indiqué que « le Mouvement des Non-Alignés peut et doit contribuer par une approche multilatérale et consensuelle » à la lutte contre le terrorisme.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *