Provinces du Sud : Plus de 2.000 bénéficiaires d’un programme médical

Provinces du Sud : Plus de 2.000 bénéficiaires d’un programme médical

Mutuelle générale du personnel des administrations publiques

Plus de 2.000 adhérents et ayants droit de la Mutuelle générale du personnel des administrations publiques (MGPAP) ont bénéficié, entre le 3 et le 15 février, d’un programme médical pluridisciplinaire dans les provinces du Sud organisé par la mutuelle.

Initié en collaboration avec le Haut-Commissariat aux anciens résistants et anciens membres de l’armée de libération, ce programme, deuxième de son genre en cette année 2017, a démarré dans la ville de Tiznit avant de passer aux villes de Sidi Ifni, Guelmim, Tan Tan, Tarfaya, Boujdour, Dakhla, Smara, et Tata, faisant une escale d’un jour par ville en moyenne.

Les bénéficiaires de ce programme se répartissent en plusieurs spécialités médicales, à savoir l’ophtalmologie (512), le dépistage du diabète et de l’hypertension artérielle (366), la médecine générale (366), la médecine dentaire (357), la pneumologie (267) et l’optique (129), précise le communiqué.

Conscient du rôle prépondérant que pourrait jouer le secteur mutualiste dans l’offre des prestations médicales, le président du conseil d’administration de la MGPAP, Abdelmoula Abdelmoumni, a souligné «l’importance qu’accorde la MGPAP, depuis 2012, à l’organisation périodique des programmes médicaux, en faisant bénéficier plus de 31.000 personnes dans les différentes régions du Royaume».

Il a noté que «cette initiative a montré son efficacité en se proposant comme une alternative à la pénurie que connaissent les zones enclavées en spécialités médicales», ajoutant que les instances décisionnelles de la MGPAP tiennent au rapprochement des prestations sanitaires aux adhérents et leurs ayants droit, que ce soit à travers ces programmes médicaux ou à travers l’ouverture des centres médicaux de proximité.

Ce programme succède à un premier organisé par la mutuelle entre le 9 et le 13 janvier dernier. Il avait bénéficié à plus de 1.400 personnes des villes de Berrechid, Sekhour Errhamna, Kelaat Sraghna, Attaouiya et Tammelalt.

A rappeler que dans le cadre du développement des services administratifs, sanitaires et sociaux proposés aux provinces du Sud, la MGPAP a ouvert un bureau administratif à Dakhla conformément à sa stratégie visant à offrir un service de proximité à ses adhérents, et qui permettra aux adhérents à cet organisme habitant dans des régions lointaines de bénéficier de ses prestations et de leur éviter les contraintes des déplacements vers les grandes villes voisines pour déposer leurs dossiers et de mettre à jour leur situation.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *