Rabat appelle au recensement des séquestrés de Tindouf

Intervenant, mercredi, devant la 26-ème réunion du Comité Permanent du HCR, l’ambassadeur du Maroc auprès des Nations-Unies à Genève, M. Omar Hilal a rappelé que « la situation des soi-disant + réfugiés sahraouis + dans les camps de Tindouf perdure avec son lot de souffrances, de privations et de désespoir », avant d’exprimer l’espoir que place le Royaume dans la proposition soumise récemment aux parties par M. James Baker, envoyé personnel du secrétaire général de l’ONU.
« La solution politique de l’Accord-Cadre préconisée permettra aux populations des camps de regagner leur mère-patrie en toute sécurité et avec les garanties internationales auxquelles le Maroc a souscrit depuis très longtemps », a expliqué l’ambassadeur.
Après avoir salué les efforts du HCR et du représentant spécial du secrétaire général de l’ONU, M. Swing, « destinés à mettre en oeuvre un ensemble de mesures de confiance », les encourageant « à persévérer dans leur initiative tendant à renouer les liens entre tous les Marocains séquestrés à Tindouf, sans sélection ni discrimination, et leur famille au Maroc », le diplomate marocain s’est fait l’écho des « interrogations » du Maroc concernant « l’absence d’un recensement fiable  » de cette population séquestrée.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *