Rabat, capitale de la jeunesse arabe 2016: Une ouverture au sens de lutte contre le terrorisme

Rabat, capitale de la jeunesse arabe 2016: Une ouverture au sens de lutte contre le terrorisme

L’événement se distinguera par la participation de 3.200 jeunes issus de différents pays arabes. Plusieurs activités et manifestations seront organisées à cette occasion dans les différentes régions du Royaume.

Il est naturel que l’ouverture, ce vendredi, de la manifestation «Rabat, capitale de la jeunesse arabe 2016», aborde la lutte contre le terrorisme de par ce qui se passe dans le monde. «Le Maroc fournit des efforts importants dans ce sens», estime, mercredi soir à Rabat, Lahcen Sekkouri lors de la présentation de ladite manifestation qui s’étalera sur une année. «Ce choix fait suite à la recommandation formulée, en 2015, au Caire», enchaîne le ministre de la jeunesse et des sports en insinuant que le slogan «Pour une jeunesse co-existante et créative» adopté pour cette manifestation au Maroc abonde dans le sens de cette lutte. Outre l’ouverture, l’événement sera marqué par plusieurs activités après un processus de longue haleine.

Préparatifs de la manifestation

«Nous avons procédé, pour la première fois, à l’organisation de rencontres avec 16 jeunesses partisanes qui ont exprimé leurs avis», précise M. Sekkouri en rappelant que la manifestation englobera également les provinces du Sud et sera marquée par la participation des jeunes amazighs entre autres. Au niveau arabe, des ministres de la jeunesse du Bahreïn, d’Irak, de Tunisie, de Libye, du Soudan et du Yémen ont, selon M. Sekkouri, déjà confirmé leur présence. Tandis que d’autres seront représentés par leurs secrétaires généraux.

Budget et programmation

A propos de la connotation financière de la manifestation, le ministre précise que «le gouvernement marocain a alloué 8 millions DH à cet effet. A son tour, la Ligue arabe a octroyé le montant de 300.000 dollars au Maroc pour organiser l’événement». Celui-ci se distinguera par la participation de 3.200 jeunes issus de différents pays arabes. Plusieurs activités et manifestations seront organisées à cette occasion dans les différentes régions du Royaume, notamment le Forum arabe sur l’intégration économique des jeunes (du 23 au 25 mai à Rabat), le triathlon international (le 28 mai à Rabat), le Festival arabe des jeux traditionnels (du 14 au 17 juillet à Ifrane), le Festival arabe du théâtre de la jeunesse (du 22 au 29 juillet à Oujda), la rencontre internationale des jeunes (du 1er au 16 août à Bouznika) et le Festival arabe de la musique des jeunes (du 1er au 4 septembre à Guelmin). Le Forum arabe pour les jeunes artistes-peintres se tiendra, pour sa part, du 17 au 21 octobre à Tétouan et le Forum arabe sur les organisations de la société civile et le développement durable aura lieu du 8 au 10 novembre à Dakhla. «Le tout s’inscrit dans le cadre de la proximité», commente le ministre de la jeunesse et des sports.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *