Rabat : scandale à la Faculté de médecine

Scandale de tricherie et soupçon de "corruption" à la de Faculté de médecine et de pharmacie relevant de l’Université Mohammed V de Rabat. En effet, certaines notes des épreuves dans plusieurs matières, de la première session, ont été falsifiées. Selon des sources informées, tous les niveaux sont concernés.
Mardi 21 février 2006, les résultats des examens ont été affichés. Les étudiants se sont pressés alors devant le tableau d’affichage. Certains d’entre eux, persuadés d’avoir bien répondu aux questions, étaient choqués par les piètres résultats obtenus. "J’étais sûr et certain que mes réponses étaient exactes. Je devrais avoir au moins 15 sur 20 en Anatomie par exemple. À ma grande déception, je n’ai eu que 7 sur 20", rapporte l’un des étudiants de la Faculté. À la suite des résultats, les étudiants, aussi bien de la première année que ceux des autres niveaux, ont réclamé la consultation de leurs copies d’évaluation.
En vertu de la loi, les étudiants ont le droit de consulter leur copie d’examen en présence de leurs enseignants. "Après consultation, il s’est avéré alors que la copie qui avait obtenu un 7 sur 20 n’était pas la mienne. Je ne suis pas le seul. Une vingtaine d’autres étudiants ont découvert que leurs copies originaires ont été échangées contre d’autres ayant obtenu des notes très faibles.
Nous étions outrés et ahuris", s’indigne-t-il. Contacté par ALM, le secrétaire général de la Faculté de médecine et de pharmacie, Mohamed Ben Abdellah, a affirmé que "des anomalies ont été effectivement relevées au niveau des résultats des examens. Des erreurs sur les notes ont été constatées dans les différentes matières. Tous les niveaux sont concernés". Ainsi, le Conseil de la Faculté a été convoqué avec ce sujet à l’ordre du jour. "Il a décidé la rectification des notes des évaluations. Ces dernières ont été affichées de nouveau le lundi 13 mars 2006", a ajouté M. Ben Abdellah avant d’indiquer qu’"une procédure judiciaire a été ouverte pour élucider toute l’affaire".
Pour exprimer leur colère, les étudiants ont manifesté en masse mardi 21 mars devant la direction de la Faculté. "Les étudiants ont observé un sit-in mardi dernier pour protester "contre ces pratiques qui ternissent l’image de la Faculté et celle du futur médecin". Nous avons également décidé de manifester, jeudi 23 mars, en guise de protestation. On ne peut plus se taire", déclare Mohamed Hassan, jeune étudiant en 3ème année pharmacie.
Selon les dernières informations concernant ce dossier, le procureur près la Cour d’appel de Rabat a ordonné à la police judiciaire de la capitale de procéder à une enquête afin de déterminer d’éventuelles responsabilités pénales dans cette affaire. 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *