Recasement des familles sinistrées à Safi

Les habitants limitrophes du barrage collinaire de Ouled Abbas, dans la commune rurale Ras El-Ain, province de Safi, dont les maisons ont été inondées, suite aux dernières précipitations bénéficieront prochainement d’un projet de recasement sur des terres collectives dans la même région.
Cette solution a été proposée par une commission provinciale en charge de la question à l’occasion d’une visite au barrage effectuée au cours de cette semaine par le wali de la région de Doukkala-Abda et gouverneur de la province de Safi, Laarbi Sebbari Hassani, pour s’enquérir de la situation des habitants sinistrés. La commission prévoit également d’affecter une parcelle de terrain pour remplacer un cimetière submergé également par les eaux du barrage.
En dépit de ces désagréments, les dernières précipitations ont été fort bénéfiques pour l’agriculture dans cette région aride. Les retenues du barrage ont permis la régénération des nappes phréatiques de la région, alors que les cultures ont pris un bon départ et les pâturages sont particulièrement abondants. Les retenues du barrage ont également permis à de vastes exploitations de passer à l’irrigation.
Dans le cadre de la valorisation du barrage, la direction de l’Equipement de la province de Safi a été chargée de la réalisation d’une étude technique pour l’aménagement d’une route longeant le barrage pour faciliter son exploitation et désenclaver les douars limitrophes. Le barrage collinaire de Ouled Abbas qui s’étend sur une superficie de 15 ha, a été construit dans le cadre du programme national de lutte contre les effets de la sécheresse pour un coût de 7,2 millions de dirhams. Il a été inauguré par SM le Roi Mohammed VI en juin 2000.
Dans la commune rurale Lakhoualka, le wali a également visité une ferme pilote utilisant des techniques modernes d’irrigation sur une superficie de 605 ha. Il s’est rendu par la suite dans une coopérative féminine d’élevage de caprins et de production des fromages créée dans le cadre d’un partenariat conclu avec la Fondation Mohammed V pour la Solidarité. La coopérative installée sur une exploitation de 96 ha et regroupant quelques 56 membres, a été financée par des fonds de la Fondation et de la province de Safi à niveau respectivement de 2.657.000 de dirhams et 1.000.000 de dirhams.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *