Référendum : Des bureaux de vote dans les ports pour les MRE

Référendum : Des bureaux de vote dans les ports pour les MRE

La communauté marocaine à l’étranger prend part au référendum. A cet effet, des bureaux de vote ont été implantés dans des ports européens importants pour permettre aux Marocains résidant à l’étranger (MRE), en transit vers le Maroc pour les vacances estivales, d’accomplir leur droit de vote au référendum constitutionnel du 1er juillet. Cette précision a été donnée par le ministre chargé de la Communauté marocaine résidant à l’étranger, Mohamed Ameur, qui a entamé, samedi 25 juin, une visite en France. Un voyage qui le conduira vers d’autres villes européennes où il tiendra une série de rencontres de communication en prévision de l’échéance référendaire. En effet, des bureaux de vote ont été installés au niveau des ports d’Algesiras et d’Almeria, en Espagne, et de Sète, en France.
A cette occasion, M. Ameur a déclaré que le gouvernement a créé un dispositif logistique très important en vue d’assurer la participation des MRE au référendum constitutionnel dans leurs pays d’accueil respectifs. Selon le ministre chargé de la Communauté marocaine résidant à l’étranger, ce sont plus de 520 bureaux de vote qui ont été mis en place dans les consulats, les ambassades et d’autres lieux indiqués par les représentations diplomatiques et consulaires marocaines à l’étranger.
Pour mémoire, cette opération est ouverte à tous les Marocains inscrits auprès des ambassades et consulats du Royaume et ceux résidant à l’étranger, âgés au moins de 18 ans le jour du vote. Dans ce cadre, «des mesures très importantes ont été prises pour permettre à tout ressortissant marocain d’accomplir son droit constitutionnel. Qu’il soit enregistré au niveau du consulat ou non, il suffit de présenter une pièce d’identité ou tout autre document qui permet de justifier sa marocanité pour pouvoir voter», a précisé le ministre. Et d’enchaîner que les consulats assurent une permanence pour donner plus d’informations sur cette opération et expliquer aux MRE les modalités de vote.
C’est pourquoi, «le ministère des Affaires étrangères a mobilisé un nombre considérable d’agents et cadres consulaires pour accompagner cette opération dans de bonnes conditions», a détaillé M. Ameur. Par ailleurs, le ministre s’est félicité qu’une campagne citoyenne est déjà en cours, animée par des associations de Marocains du monde. A cet égard, il a estimé que «ces acteurs de la société civile, qui ont analysé le projet de Constitution et exprimé leur soutien à ce texte, mènent des actions de sensibilisation pour inciter leurs concitoyens à voter massivement lors du référendum».
Pour rappel, l’article 110 du Code électoral prévoit que les Marocains inscrits dans les registres des ambassades et les consulats du Royaume, ainsi que tout ressortissant marocain établi à l’étranger, ont le droit de participer au référendum.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *