Référendum : Soutien des transporteurs routiers

Référendum : Soutien des transporteurs routiers

A l’instar des autres instances politiques, syndicales et associatives, l’Association marocaine des transports routiers internationaux (AMTRI) a appelé, dimanche 26 juin, les professionnels à voter « Oui » le projet de la nouvelle Constitution. A cet effet, les responsables de l’AMTRI ont évoqué les grandes lignes du projet constitutionnel, qui comporte 180 articles et jouit du grand soutien de la société marocaine. Et lequel a été élaboré avec la participation de toutes les composantes de la société marocaine notamment les partis politiques, les instances syndicales et les militants associatifs avant d’être soumis au référendum le 1er juillet prochain. «Parmi les dix-huit propositions de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) dans le cadre du projet de la nouvelle Constitution, dix-sept ont été retenues», affirme Abdelilah Hifdi, président de la Fédération nationale du transport routier-CGEM. Ce dernier souligne l’importance du projet de la nouvelle Constitution, qui vise entre autres le renforcement de la bonne gouvernance dans les institutions de l’Etat et l’amélioration de l’environnement des affaires. M. Hifdi poursuit que les avantages et les acquis de ce nouveau projet encouragent les opérateurs économiques à se mobiliser et à soutenir cette initiative. Il tient à préciser que la CGEM appelle, de ce fait, à une forte participation au référendum prévu le 1er juillet prochain. Il les a encouragés à faire de ce 1er juillet, jour de prière, une journée exceptionnelle tout en accordant à leurs personnels des facilités leur permettant d’accomplir leur devoir de vote. «Nous sommes mobilisés à octroyer, pendant les premières heures de la matinée de ce vendredi, à nos employés et salariés des facilités pour les aider à accomplir leur devoir civique», conclut M. Hifdi. Il est à rappeler que le départ de la marche de soutien au projet de la nouvelle Constitution a eu lieu, comme prévu, dimanche dernier, au quartier populaire de Béni Makada à Tanger. Cette grande marche, à laquelle a pris part un grand nombre d’habitants, a sillonné les principales avenues de la ville. Elle a ainsi montré encore une fois le grand soutien des forces politiques et syndicales ainsi que des organisations de la société civile à ce projet constitutionnel.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *