Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima: La filière caprine mise en avant

Région Tanger-Tétouan-Al Hoceima: La filière caprine mise en avant

Le compte à rebours est lancé pour la treizième foire régionale caprine à Chefchaouen. Cet événement qui s’inscrit dans le cadre des nouvelles orientations du Plan Maroc Vert est prévu de réunir, du 27 au 30 mai, quelque 92 éleveurs de la région Tanger-Tétouan-Al Hoceima et 25  autres représentant le reste du Royaume.


Organisée par la Chambre d’agriculture de la région de Tanger-Tétouan- Al Hoceima en partenariat avec la direction régionale de l’agriculture et l’Association nationale des éleveurs d’ovins et de caprins, cette treizième édition s’assigne parmi ses principaux objectifs de créer un lieu d’échange d’expériences et d’expertises dans le domaine d’élevage caprin et de promouvoir la production caprine dans cette région, tout en mettant en valeur la qualité de ses origines. Il s’agit aussi de faire découvrir «les plus importantes réalisations scientifiques et de développement pour réhabiliter la filière de l’élevage caprin dans la région», selon un communiqué émis dernièrement.
Le choix de la région, tiennent à préciser les organisateurs, pour la tenue de cette foire, qui est dédiée comme chaque année au rayonnement du patrimoine socioculturel et pour l’amélioration des revenus des agriculteurs dans la région, n’est pas fortuit.

«Le cheptel caprin qui comprend 500 mille têtes joue un important rôle socio-économique dans la région en particulier dans les zones montagneuses», poursuit la même source, faisant remarquer que c’est pour cette raison que «la direction régionale de l’agriculture à Tanger et la Chambre d’agriculture de la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima ont fait parmi les priorités de leurs programmes la réalisation des projets dans l’élevage caprin en particulier ceux concernant le développement de la production du lait, des viandes rouges et du fromage». Cette foire, dont les organisateurs ambitionnent d’en faire un grand événement dédié en sa majorité à l’élevage caprin, s’étalera sur une superficie totale de 2.400 m2, destinée à accueillir les différentes races caprines et les établissements et entreprises concernés ainsi que les autres activités en rapport avec l’objectif principal de cet événement.
Parmi lesquelles : l’organisation de six compétitions afin de récompenser les meilleurs éleveurs (des différentes races caprines).

Il est à rappeler que le Plan Maroc Vert a mis en place un important programme de développement de la filière caprine dans la région visant l’augmentation des effectifs bénéficiaires d’un encadrement technique, l’accroissement de la production laitière par chèvre et le développement de l’infrastructure de collecte et de valorisation du lait de chèvre.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *