Remise du prix du meilleur projet à «Dima Eco»: Startup Weekend Tanger célèbre la femme

Remise du prix du meilleur projet à «Dima Eco»: Startup Weekend Tanger célèbre la femme

Après la réussite de ses escales dans les villes d’Agadir, Safi, Rabat, Youssoufia, El Jadida, Casablanca et Fès, la caravane «Startup Weekend» vient de marquer sa neuvième étape à Tanger.

Cet événement de trois jours, qui coïncidait avec la Journée internationale de la femme, a constitué une occasion pour célébrer «la femme et favoriser son accès à l’entrepreneuriat», a souligné Outmane El Hassani, directeur du programme OCP Entrepreneurship Network, principal partenaire à cette caravane, faisant remarquer que parmi les quatorze équipes finalistes  retenues à cette compétition, «huit équipes sont dirigées par des femmes».
Initiée par Startup Weekend Maroc, cette caravane a clôturé l’escale tangéroise, dimanche 8 mars, par la remise des prix.

Sur les quatorze équipes retenues à cette compétition, celui du meilleur projet est revenu à la start-up «Dima Eco» pour son idée de créer une coopérative (dans la région de Tanger-Tétouan) œuvrant dans la production d’un savon dégraisseur, composé notamment des huiles usagées et déchets des restaurants et hôtels. «Dima Eco» s’est distinguée des autres équipes candidates par son «business model cohérent et la validation de leur produit auprès des hôtels et restaurants de la région», a souligné Naoufal Chama, président de Startup Maroc.

Par ailleurs, l’escale tangéroise de la «caravane Startup weekend» a constitué un marathon de 54 heures centré, selon les organisateurs, sur l’action, l’innovation et l’éducation. La cérémonie inaugurale de cet événement a réussi de réunir quelque 40 porteurs de projets, qui ont eu une minute de convaincre le jury de leurs idées. Coachés et aidés, durant le week-end, par des experts, «les dream-team ainsi constituées ont travaillé d’arrache-pied pour trouver leur business model et tester leur produit auprès des clients potentiels», a affirmé Zineb Rharrasse, co-fondatrice de Startup Maroc.

Outre OCP Entrepreneurship Network, partenaire principal de cette caravane, les organisateurs ont choisi, à cette occasion, de s’allier au programme belgo-marocain Min Ajliki de soutien à l’éducation à l’entrepreneuriat féminin.

Initié par l’Association pour la promotion de l’éducation et de la formation à l’étranger (APEFE) au Maroc, ce programme a réussi avec ses  quatre partenaires marocains, notamment le département de la formation professionnelle, l’Agence nationale de la promotion de l’emploi et

des compétences (Anapec), l’Association des femmes chefs d’entreprises au Maroc (AFEM) et Al Amana Micro-finance, à mettre en place trois incubateurs dédiés aux femmes porteuses de projets dans le Grand Casablanca, Meknès-Tafilalet et Tanger-Tétouan. Opérationnel depuis 7 mois, «Tanger pionnière a permis d’incuber une dizaine de femmes porteuses de projets», a souligné Benoît Stievenart, administrateur du programme Min Ajliki au Maroc.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *