Réunion Euromed Jeunesse à Marrakech : Mettre en place une citoyenneté active

La 7ème réunion Euromed Jeunesse qu’abrite Marrakech, les 4 et 5 octobre 2007, est l’occasion de dresser une première évaluation de l’exécution du programme Euromed Jeunessse III avec les responsables des unités Euromed Jeunesse. Il est aussi question d’entamer des projets de partenariat avec les agences nationales européennes du Programme «Jeunesse en action». Cette réunion, la première du genre dans un pays MEDA, est organisée sous l’égide de la Direction générale «éducation et culture» et de la Direction générale AIDCO. Cette troisième phase du programme Euromed doit répondre à un certain nombre d’objectifs. L’une des priorités majeures est de favoriser la compréhension mutuelle et le dialogue interculturel entre les jeunes de la région euro-méditerranéenne. En outre, le programme vise à promouvoir une citoyenneté active des jeunes et à renforcer la contribution des organisations non gouvernementales de jeunesse, de la société civile et de la démocratie. Il s’agit également de contribuer au développement de politiques pour la jeunesse.
Par ailleurs, le programme Euromed Jeunesse III a pour ambition de financer des projets favorisant plusieurs priorités jugées majeures, dont la lutte contre le racisme et la xénophobie, les droits de l’Homme, la citoyenneté, l’égalité des sexes, les droits des minorités et autres.
Pour rappel, Euromed est un programme régional, financé par l’Union européenne dans le cadre du troisième chapitre de la Déclaration de Barcelone intitulée «Partenariat en matière d’affaires sociales, culturelles et humaines». Son objectif est avant tout de promouvoir la mobilité des jeunes et la compréhension entre les peuples par trois types d’actions : les échanges des jeunes, les services volontaires et les mesures d’accompagnement. La phase actuelle du programme, Euromed Jeunesse III, inaugurée en 2005, a trait à la mobilité, l’éducation populaire et les échanges interculturels. 37 pays sont impliqués dans ce programme : 27 pays membres de l’Union européenne et 10 pays méditerranéens partenaires, dont le Maroc.
La nouveauté dans cette troisième phase est que le programme est maintenant décentralisé. L’objectif étant de renforcer le partenariat entre l’Union européenne et les pays méditerranéens partenaires dans le but que l’action soit prise le plus près possible du bénéficiaire et de s’adapter à la diversité des systèmes nationaux et des situations dans le secteur de la jeunesse.
Dans ce cadre, un nouveau site Internet a été lancé par le réseau Euromed de jeunes artistes (EMYAN), une initiative qui fournira à ses membres actifs dans le domaine culturel euro-méditerranéen un support d’échange. EMYAN s’est donné pour mission de créer un vaste réseau de jeunes artistes créatifs, d’institutions artistiques, d’associations, d’experts et autres organes soutenant les jeunes artistes. Notons que l’adhésion à l’EMYAN est ouverte à tous les jeunes artistes âgés de 18 à 30 ans, aux instituts artistiques, associations et centres culturels des pays membres de l’Union européenne, des pays membres du partenariat euro-méditerranéen, sans oublier les pays adhérant à la Politique européenne de voisinage.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *