Sahara : Le PJD prend les devants

Sahara : Le PJD prend les devants

Le parti de la Justice et du Développement (PJD) finalisera dans les prochains jours un vaste programme d’actions relatif à la question du Sahara. Dans un entretien accordé à ALM, le secrétaire général du parti, Saâd Eddine El Othmani, a expliqué que "cette initiative d’envergure s’articule autour de trois axes principaux".
Le premier a trait au volet diplomatique. Il s’agit pour le PJD de nouer des relations solides avec les partis politiques et les parlementaires de plusieurs pays concernés de manière directe ou indirecte par l’affaire du Sahara. "Mais nous comptons mettre l’accent essentiellement sur deux pays, souligne Saâd Eddine El Othmani, en l’occurrence l’Espagne et l’Algérie". En effet, une délégation du PJD a déjà effectué une visite de travail en Espagne, lors de laquelle elle a rencontré d’éminents responsables de partis politiques nationaux et régionaux. Le PJD compte adopter une démarche identique vis-à-vis des partis politiques algériens.
A cet effet, Saâd Eddine El Othmani a annoncé son intention de se rendre aujourd’hui, mercredi 15 juin 2005, en Algérie pour participer à une conférence organisée par le Mouvement pour la Société et la Paix (MSP, ex-Hamas) en commémoration de la mort du père spirituel du mouvement, le cheikh Mahfoud Nahnah. Toutefois, Saâd Eddine El Othmani profitera de ce déplacement en Algérie pour rencontrer les responsables d’un autre parti islamiste, à savoir, le Mouvement de la Réforme Nationale (MRN) d’Abdallah Djaballah. Le secrétaire général du PJD sera accompagné du député El Habib Choubani, qui est aussi président de l’association des élus locaux, ainsi que Slimane El Amrani, responsable de la section organisationnelle au sein du parti. La délégation du PJD "compte établir des contacts avec le FLN, l’ancien parti unique d’Algérie connu pour ses positions pro-polisario. "Nous comptons mettre en place un véritable programme de coopération avec ces formations, souligne le secrétaire général du PJD, qui annonce que son parti à également l’intention de leur adresser des invitations à visiter le Maroc".
Pour revenir au programme d’actions du PJD sur la question du Sahara, Saâd Eddine El Othmani a souligné que son parti a l’intention de "soutenir toutes les initiatives pro-marocaines lancées par des acteurs de la société civile internationale". Des contacts seront intensifiés avec les chancelleries étrangères installées à Rabat et avec les MRE également pour élever le rythme des actions accomplies dans le cadre de la défense de l’intégrité territoriale.
Par ailleurs, le deuxième axe du vaste programme du PJD regroupe des actions politiques. C’est ainsi que le PJD compte rédiger un long mémorandum dans lequel il présentera ses principes et sa vision d’avenir pour les provinces du Sud. "Le PJD a également lancé un appel à toutes les formations politiques marocaines et à l’ensemble des acteurs sociaux à participer à une marche nationale dont la date exacte sera fixée en fin de semaine", annonce le secrétaire général du parti.
Aussi, ce dernier compte envoyer à tous les partis politiques avec lesquels il entretient des relations plus ou moins importantes "une lettre explicative de la situation au Sahara marocain et les complots qui visent notre intégrité territoriale", souligne Saâd Eddine El Othmani. Toujours dans le volet politique, le PJD s’engage à soutenir toute initiative sérieuse élaborée et lancée par les Sahraouis eux-mêmes.
Enfin, le troisième axe concerne le travail de terrain. Très prochainement, le PJD organisera une session extraordinaire de son conseil national à Laâyoune. "La commission spéciale au sein du PJD chargée de l’affaire du Sahara marocain verra son rôle renforcé", poursuit le secrétaire général. Il ajoute que "cette commission effectuera un suivi des développements sur le terrain, conseillera le secrétariat général sur toutes les questions relatives à l’intégrité territoriale et procèdera à la publication de tous les documents historiques et juridiques qui prouvent que le Sahara a toujours été marocain".Saâd Eddine El Othmani annonce également qu’un programme régulier des visites dans les provinces du Sud sera mis en place en collaboration avec le groupe parlementaire du PJD et les autres instances du parti. Ceci, sans oublier le renforcement des sections locales sahraouies du PJD et l’ouverture de bureaux du parti dans des capitales européennes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *