Sauver l’enfance africaine

Les Premières dames de la Côte d’Ivoire, du Bénin, du Nigeria et du Sénégal, ainsi que les représentantes de leurs homologues du Niger et du Gabon, se sont formellement engagées ce week-end à Yamoussoukro, au centre de la Côte d’Ivoire, à soutenir la mise en oeuvre des activités en faveur des orphelins du sida et autres enfants vulnérables. Mesdames Simone Ehivet Gbagbo, Marguérite Kérékou, Stella Obasanjo et Viviane Wade, qui ont assisté à la cérémonie de clôture de l’atelier régional de l’Afrique de l’Ouest et du centre sur les orphelins du sida et autres enfants vulnérables, ont examiné avec les délégations de leurs pays respectifs les plans nationaux proposés, pour sensibiliser et appliquer effectivement les conventions et traités internationaux en faveur de cette frange de la population.
Dans son intervention, Mme Simone Gbagbo a indiqué que les statistiques révèlent que d’ici à 2010, le nombre d’enfants de moins de 15 ans, orphelins du sida et autres causes, passera à 44 millions contre 34,7 millions actuellement. Sans le sida, a-t-elle précisé, cette augmentation aurait été de 15 millions, soit 20 à 30 % d’enfants de moins de 15 ans seront orphelins en 2010 dans onze pays sub-sahariens. Elle a exhorté les participants à ces assises de passer aux actes et d’ériger la question des enfants à un rang prioritaire, pour garantir l’avenir de notre continent. Les participants à cet atelier ouvert le 8 avril courant ont, entre autres, examiné les conséquences sur les orphelins du sida qui souffrent notamment de détresse psychosociale, perte d’éducation, malnutrition, maladies, peur, isolation et mauvais traitements. Il s’agissait pour les initiateurs de cette rencontre de permettre aux gouvernements et à la société civile d’accroître et de renforcer leurs capacités, pour mieux faire face à cette pandémie qui menace les générations futures.
Quelque 131 sociologues, médecins, enseignants, représentants de ministères des affaires sociales, de la famille et de l’enfant, d’organisations et de projets s’occupant de la protection de la petite enfance en provenance de 23 pays africains, ont pris part à cet atelier régional organisé par l’UNICEF, l’USAID et l’alliance «Save The Children».

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *