Séminaire à Rabat: Chapeau bas pour les volontaires japonais

Séminaire à Rabat: Chapeau bas pour les volontaires japonais

«Le volontariat a pris de l’ampleur au Maroc». Le constat livré, mercredi à Rabat, par l’ambassadeur du Japon au Maroc est réconfortant. Il l’est vu l’apport de ce bénévolat «pour le processus de développement du pays», comme a dit Tsuneo Kurokawa.

Ces propos sont intervenus lors du séminaire concernant «le programme des volontaires de l’Agence japonaise de coopération internationale-c- et les moyens d’intervention: obstacles et perspectives». Un événement organisé parallèlement à la mission de 77 volontaires japonais au Maroc en guise de partage d’expériences pour adapter celles-ci aux priorités nationales. Pour l’heure, le Maroc a accueilli 1.000 bénévoles japonais en 48 ans. Ces bénévoles œuvrent dans le domaine socio-éducatif de par différentes régions du Royaume.

En détail, 45,5% de leurs interventions se sont focalisées sur l’académie régionale de Meknès-Tafilalet, suivie de celle de Marrakech-Tensift-Al Haouz (22,1%). Ces interventions ont porté sur quarte domaines prioritaires, notamment l’enseignement primaire, l’éducation physique, la santé scolaire et l’informatique (56,8 %).

En général, ces bénévoles s’activent dans la programmation informatique, l’éducation environnementale, l’amélioration des compétences des enfants à l’école primaire et l’éducation des personnes à besoins spécifiques. Ils interviennent également dans d’autres domaines en rapport avec l’éducation physique, la lutte contre l’analphabétisme, la santé scolaire, l’enseignement des matières scientifiques et l’animation pédagogique.

Aux yeux du ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, «le volontariat est une preuve de responsabilité». Rachid Benmokhtar n’a pas manqué, à cette occasion, de féliciter ces volontaires en formant le vœu de voir leur nombre augmenter.   

Ceci étant, le séminaire a été marqué par le témoignage de volontaires japonais qui ont livré leur expérience au Maroc. Aussi, la projection d’une vidéo a montré les interventions des volontaires japonais dans six académies régionales ainsi que les grandes lignes du programme des volontaires. Ils ont notamment présenté leur expérience au niveau de l’académie régionale de Marrakech-Tensift-Al Haouz et les différents volets de leur action en vue de promouvoir la santé scolaire au niveau de la délégation selon le modèle japonais et les initiatives marocaines.

Ceci outre le soutien apporté par les volontaires japonais en matière d’utilisation des technologies de l’information et de la communication, et de ressources numériques, ainsi que leur contribution à l’introduction de l’éducation physique dans les écoles primaires.

Pour rappel, ces bénévoles se sont vu remettre des attestations de reconnaissance lors de cet événement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *