Sexualité : préliminaires, tout un art avant l’amour

Sexualité : préliminaires, tout un art avant l’amour

Les préliminaires, c’est important dans une vie. Tout a besoin de préliminaires. Imaginez une voiture qui passe directement à la cinquième vitesse, un joueur qui entre en match sans échauffement, quelqu’un qui entre chez vous sans frapper à la porte, une personne qui se marie sans avoir pris le temps de connaître sa partenaire … tout cela relève du fiasco. C’est pratiquement la même chose au sein du couple, bien que l’homme et la femme n’aient pas le même timing au niveau de l’excitation. «L’homme est un chalumeau, la femme un four», nous disait le fameux spectacle «Les hommes viennent de Mars, les femmes de Venus». Ainsi biologiquement, les préliminaires constituent une «mise en condition» particulièrement importante pour la femme, chez qui la montée de l’excitation est plus lente. C’est ce processus qui permet la lubrification du vagin et rend possible la pénétration. C’est donc une question de temps. Selon une récente étude réalisée auprès de 800 femmes de la wilaya du Grand Casablanca et dirigée par le docteur Khadija Mchichi Alami et son équipe, 16% se plaignent du manque de temps à accorder à l’acte. Aussi 16% d’entre elles déclarent être insatisfaites par manque d’affection , de tendresse et de préliminaires durant l’acte. Elles perçoivent ce dernier comme un acte animal, révèle cette enquête épidémiologique sur le comportement sexuel féminin. Selon Dr Rassi, sexologue, «la femme a besoin de temps pour s’exciter. Il lui faut 20 minutes pour atteindre le maximum de l’excitation. Elle n’a pas besoin de stimulation génitale directe. Durant les préliminaires, il faut prendre le temps de parler à sa partenaire, de l’embrasser tendrement. Par la suite, l’homme doit stimuler les seins de sa partenaire ainsi que son clitoris…». Les préliminaires constituent donc le secret d’un bon rapport couronné par ce fameux orgasme féminin dont l’étude précitée nous dit que 40 % des femmes simulent. Et prendre son temps est la consigne qui revient comme un refrain dans cette éternelle chanson qu’est la relation Homme-Femme. Donc, les hommes (encore eux, pauvres d’eux, c’est toujours eux les coupables) ont tout intérêt à ménager leur virilité et privilégier plus de tendresse et de sensibilité envers leur femme. Ces hommes toujours pressés d’aller à l’essentiel, toujours sur le qui-vive depuis le paléolithique. «Créer l’intimité et la proximité est aussi important dans le couple. Et c’est surtout une recommandation adressée aux hommes. Ces derniers doivent essayer d’extraire leurs épouses du quotidien et retrouver cette intimité aussi indispensable pour ranimer le désir, c’est-à-dire ne pas se limiter à voir en la femme, que l’épouse entourée des enfants et dans le contexte du foyer», nous dit Dr Rassi. Donc les préliminaires ne doivent plus être vécus comme un passage obligé mais comme un moment d’innovation, de séduction et de plaisir partagé. Si on part du fait que les préliminaires, c’est tout ce qui est avant l’acte, on peut avancer que cela se prépare toute la journée, toute la semaine, toute la vie de couple par une bonne écoute et une bonne compréhension de l’autre, une bonne relation, une bonne communication. C’est tout un processus affectif qui se met en place avant de passer à la phase corporelle : les caresses de l’ensemble du corps, du visage aux pieds, sans négliger les zones érogènes secondaires. Les préliminaires est aussi par exemple tous ces messages coquins que devraient s’envoyer les partenaires durant la journée avant leur rencontre le soir, après une bonne douche, une bonne heure de repos, un bon repas, leur rencontre dans un bon climat, une bonne musique… Le fait qu’un couple ait des fantasmes communs et qu’il trouve le temps et le lieu pour se les confier, cela peut aussi être un jeu privé attrayant qui fait partie d’un préliminaire érotique. L’imaginaire érotique qui sert le désir, peut aider à se laisser aller et à voyager mentalement, il joue un rôle de préliminaire, quand il fait naître et alimente une certaine fantaisie dans des circonstances banales de la vie. Il faut aussi savoir que de temps à autre, pour les couples qui se connaissent bien, les préliminaires peuvent être limités. Tout est une question d’intimité, de complicité, de confiance et de plaisir partagé… Et en dehors des caresses de prélude, il y a aussi lieu d’insister sur l’importance des «caresses de post-lude», (après l’acte). En tout, un peu de tendresse et de subtilité.


 Les préludes, entre caresses et massage
Après une journée bien stressante, il n’est pas toujours facile de se laisser aller et d’être disponible sensuellement. Seront les bienvenus un massage tendre et sensuel pour raviver la tendresse et l’intimité du couple, ou des caresses génératrices également de grandes détentes, et d’apaisement. Pour le massage, il faut d’abord choisir un bon placement, utiliser l’huile de massage, alterner les gestes du massage, l’effleurage, le pétrissage, la pression et la percussion et laissez-vous aller à la découverte et au partage… à ne pas oublier les zones sensibles comme les pieds, les mains, le visage, le cuir chevelu. Pour leur part, les caresses constituent l’un des moyens les plus raffinés pour conduire votre partenaire vers des paradis sensuels. Le plaisir se mènera par le bout des doigts, des yeux, de la bouche, des lèvres. Les multiples frémissements qui parcourent sa peau de la racine des cheveux à la pointe de ses orteils seront au rendez-vous. Selon les expert, il faut essayer d’amener les choses plutôt doucement, dans un contexte calme, de détente, sans crise, sans trop de bruits extérieurs, sans le téléphone qui sonne, etc. Ainsi tout le corps de chaque partenaire peut en recevoir :  les lèvres , la peau de la tête aux pieds, les seins, les tétons des femmes et hommes, le sexe, la vulve, le clitoris, les fesses, nombrils…  aussi tout le corps de chaque partenaire peut donner des caresses :la main, les doigts,la peau, les membres, les pieds, la bouche sous forme de baisers, la langue, le visage, les cheveux. Pensez à varier les caresses et à varier les rythmes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *