SM le Roi adresse une lettre de condoléances à Aziz Akhannouch

SM le Roi adresse une lettre de condoléances à Aziz Akhannouch

Quand le Conseiller de SM le Roi, Mohamed Moâtassim, en cette soirée du 21 mars 2008 de commémoration du troisième jour du décès de Feue Hajja Rkiya Abdelali, mère de Aziz Akhannouch, ministre de l’Agriculture et de la Pêche maritime, s’est avancé pour lire la lettre de condoléances royale, l’assistance a fait montre d’un recueillement exceptionnel. Le moment était à la fois intense et solennel. L’esprit de la défunte dont la bonté et la prévenance étaient connues de tous, était bien présent. Il habitait tous les esprits. Et l’émotion était à son comble. 
«C’est avec une vive émotion et une profonde tristesse que Nous avons appris la triste nouvelle du décès de ta mère Hajja Rkiya Abdelali, que Dieu bénisse son âme, l’entoure de Son infinie miséricorde et lui réserve auprès de Lui, l’accueil dont Il gratifie les fidèles qu’Il agrée et fait accéder au Paradis», affirme SM le Roi dans la lettre. Le ton, à la fois réfléchi et attentif, donné par le Conseiller du Souverain lors de la lecture ajoutait à la ferveur de l’instant. 
«Nous tenons en ces pénibles circonstances et devant cette imparable épreuve divine, à t’adresser, à toi, à tous les membres de ton honorable famille et à l’ensemble de tes proches, l’expression de Nos condoléances attristées et de Notre compassion la plus sincère, implorant le Très-Haut de vous accorder réconfort et commisération et vous consoler de cette cruelle disparition. Fasse-t-Il que ta vie foisonne de louables actions et d’oeuvres méritoires à la hauteur des attentes et des espérances que nourrissait à ton égard la regrettée disparue».
Le Souverain prie le Très-Haut d’accueillir l’âme immaculée de la défunte en Sa Sainte et inépuisable Miséricorde. «Nous L’implorons de lui réserver la meilleure récompense pour ses oeuvres pies et ses louables accomplissements, notamment les efforts qu’elle a consentis pour vous élever et vous assurer la meilleure éducation qui soit», indique SM le Roi, ajoutant que la défunte «a su parallèlement être le soutien le plus fiable de votre regretté père Haj Ahmed Oulhaj Akhannouch, un militant de la première heure du Mouvement National qui a consenti tous les sacrifices pour que le pays recouvre son indépendance».
«Vos défunts parents ont consacré leur vie à vous inculquer les vertus de la morale et de l’éthique, du labeur et du dévouement au travail, du patriotisme loyal et sincère. Ils ont instillé en vous ces nobles valeurs, cimentées par un attachement indéfectible aux institutions sacrées de la Nation, et par une loyauté sans faille, aussi sincère que pérenne, à l’égard du glorieux Trône Alaouite», relève le message, notant que ce sont précisément ces valeurs et ces vertus qui ont fait de M. Akhannouch, un des plus grands et fidèles commis de l’Etat.
«Avec dévouement, abnégation et compétence, tu apportes ta contribution à l’édification de l’économie nationale, en digne successeur d’un pionnier de l’entreprise citoyenne, prompt, comme toujours, à servir au mieux les intérêts supérieurs de la nation», affirme SM le Roi.
«En partageant ta douleur et celle qui afflige ton honorable famille, suite à cette perte cruelle, Nous prions le Tout-Puissant de t’épargner, toi-même et les tiens, tout malheur, en t’assurant de notre profonde sympathie et de Notre haute et constante sollicitude», ajoute le Souverain.
La référence à Haj Ahmed Oulhaj Akhannouch, un héros de la résistance nationale, et un acteur de premier rang dans le mouvement de libération nationale, a rasséréné tous les membres de la grande et la petite famille qui sont venus en nombre du Souss pour partager la douleur des leurs. La référence explicite dans la lettre Royale à Haj Ahmed Oulhaj Akhannouch, le mari de la défunte, porte en elle-même la marque de l’attention particulière et de l’estime que SM le Roi porte à cette région du Maroc et à ses habitants. Aziz Akhannouch porte actuellement dans les affaires publiques l’étendard de cette région qui se reconnaît parfaitement dans son action au service de l’Etat et de la monarchie.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *