SM le Roi s’enquiert du bilan de la réforme du système de l’éducation

SM le Roi s’enquiert du bilan de la réforme  du système de l’éducation

L’année pédagogique 2019-2020 officiellement lancée

La moyenne nationale des enfants ayant intégré l’enseignement préscolaire au titre de l’année 2018-2019 s’est établie à 55,8%. 100.672 enfants supplémentaires ont été scolarisés et 5.833 nouvelles classes ont été créées.

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a procédé jeudi au lancement officiel de l’année pédagogique 2019-2020 au Centre de formation dans les métiers de l’hôtellerie et du tourisme, au quartier Guich Loudaya à Témara. A cette occasion, le ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saïd Amzazi, a présenté devant SM le Roi les données relatives au bilan et aux dernières avancées de la réforme du système de l’éducation et de la formation. Concernant le programme de généralisation  de l’enseignement préscolaire, des avancées importantes ont été réalisées. La moyenne nationale des enfants ayant intégré l’enseignement préscolaire au titre de l’année 2018-2019 s’est établie à 55,8%. Selon le ministre, 100.672 enfants supplémentaires ont été scolarisés et il a aussi été procédé à la création de 5.833 nouvelles classes. Ce taux devra atteindre les 67% en 2021. L’objectif étant la généralisation du préscolaire pour les enfants âgés de 4 et 5 ans à l’horizon 2027 et l’intégration de la catégorie des enfants de 3 ans à partir de l’année 2028. Le ministre a aussi fait remarquer que la mise en œuvre de ce programme s’est accompagnée de la formation de 11.138 éducateurs et éducatrices et la publication d’un kit pédagogique en vue d’améliorer la qualité  de l’enseignement préscolaire.

Programme Tayssir : 1,8 million de bénéficiaires

Le programme Tayssir qui consiste à apporter un soutien financier aux ménages pauvres et démunis pour lutter contre l’abandon scolaire a été renforcé. Depuis son lancement en 2008, ce programme a connu un développement important. Au titre de l’année scolaire 2018-2019, il a bénéficié à 1.800.000 élèves contre 706.359 au titre de l’année 2017-2018. Toujours dans le cadre du renforcement du soutien social des élèves, le ministre a  signalé une augmentation de la dotation quotidienne réservée aux cantines et internats pour bénéficier à 1.701.877 élèves en 2018-2019, la mise en place d’un programme d’amélioration des services de restauration scolaire, et la création de 12 nouveaux internats disposant de services de restauration. Pour ce qui est du transport scolaire, 271.057 élèves ont bénéficié de ce service l’année précédente. A noter que ce chiffre devrait s’établir à 352.000 en 2021. Il est clair que la mise en œuvre de ces programmes sociaux contribuera à améliorer le niveau de scolarisation des élèves bénéficiaires et de réduire le taux de déperdition scolaire.

Ouverture de 8 cités et résidences universitaires

Quant aux prestations sociales au profit des étudiants de l’enseignement supérieur et des stagiaires de la formation professionnelle, le ministre  a indiqué que l’offre d’hébergement s’est vue consolidée grâce à l’ouverture, en partenariat notamment avec le secteur privé, de 8 cités et résidences universitaires (9.294 lits) et de 5 restaurants universitaires. Les travaux de construction et d’élargissement de 18 cités et résidences universitaires (12.798 lits) et de 4 restaurants universitaires sont en cours de réalisation. L’année 2018-2019 a aussi connu l’ouverture de quatre internats (500 lits) et restaurants au profit des stagiaires de la formation professionnelle et l’octroi de 35.000 bourses. Parmi les autres mesures importantes figure le programme national de l’éducation inclusive au profit des enfants  en situation de handicap. Ce programme  est destiné à  permettre aux élèves à besoins spécifiques de bénéficier des mêmes opportunités que les autres enfants, que ce soit au niveau des infrastructures, des accessibilités ou au niveau éducatif à travers les programmes scolaires et leur contenu.  Un  cadre méthodologique  a été élaboré pour les classes inclusives et à l’adaptation des mécanismes d’orientation, des programmes scolaires et du système d’évaluation des enfants cibles. Par ailleurs, le ministre a insisté sur la mise en place par son département d’un système efficient et actif d’orientation scolaire, professionnelle et universitaire. Ce système prévoit différentes passerelles entre les cursus académiques et professionnels, l’adoption d’un projet personnel de l’élève du primaire et du secondaire, l’institutionnalisation de la fonction d’«enseignant principal» chargé d’accompagner les élèves tout au long de leur parcours scolaire, outre l’obligation de stage pour les collégiens afin qu’ils puissent découvrir le monde professionnel.

OFPPT : Etat d’avancement des Cités des métiers et des compétences

La directrice générale de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT), Loubna Tricha, a présenté un exposé sur l’état d’avancement du programme des Cités des métiers et des compétences (CMC). Ainsi, la prospection du foncier a été entamée dès la validation de la nouvelle feuille de route. Les 12 cités de métiers seront délivrées en 3 lots entre la entrée 2021 et la rentrée 2023. Les 3 régions Souss-Massa, Lâayoune-Sakia El Hamra et l’Oriental verront ouvrir leurs cités à partir de la rentrée 2021, a-t-elle indiqué, notant que le régime de croisière sera atteint en 2022 avec le démarrage de 5 nouvelles cités au niveau de Rabat-Salé-Kénitra, Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Beni Mellal-Khénifra, Draa-Tafilalet et Guelmim-Oued Noun. La rentrée 2023 sera marquée par l’achèvement de la réalisation du programme, avec l’ouverture des cités de Casablanca-Settat, Fès-Meknès, Marrakech-Safi et Dakhla-Oued Eddahab. 

Initiative «Un million de cartables» : Près de 4,5 millions de bénéficiaires

Le Souverain a procédé jeudi dernier à Témara au lancement de l’Initiative royale «Un million de cartables». Cette opération  bénéficie cette année à plus de 4.463.000 élèves et  a mobilisé des investissements de l’ordre de 484 millions de dirhams. Lancée par le Souverain en 2008 et reconduite chaque année, cette initiative profite aux élèves de l’enseignement primaire et collégial, avec une priorité accordée au monde rural (63 %). SM le Roi a remis des  cartables et de manuels scolaires au profit de dix élèves de l’école Othmane Ibn Affane et du lycée collégial Sidi Yahya Zaer, relevant tous les deux de la préfecture de Skhirate-Témara.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *