Tafraout vaut vraiment le détour

Tafraout vaut vraiment le détour

Au creux des montagnes de l’Anti-Atlas, se dresse fièrement la petite ville de Tafraout. Devant elle, la nature s’est ingéniée à offrir avec altruisme ce qu’elle a de plus beau.
Cette petite ville située à 108 km au sud d’Agadir dépend administrativement de la province de Tiznit. Le cercle de Tafraout occupe une superficie estimée à 1.618 km² pour une population d’environ 28.000 habitants. Et c’est au cœur de la vallée des Ammeln que Tafraout a su joliment trouver sa place dans une cuvette de granit rose, célèbre pour ses couleurs et ses gigantesques formes à laisser le spectateur perplexe. C’est dire aux gens qui sont habitués à visiter les différentes contrées du Maroc, vous êtes cette fois dans une ville à part entière. L’appel de l’air pur offert gracieusement par cette petite ville, saisit dès le petit matin et ne lâche plus, tant cette étreinte anime et éblouit.
Tafraout par sa beauté unique a décidé de faire un pied de nez à tous les préjugés qui estiment qu’elle ne vaut pas le détour. Suite à la récente inauguration de l’autoroute Marrakech-Agadir, l’accès à Tafraout est devenu plus facile. Il est vrai qu’à partir d’Agadir, la route devient plus sinueuse mais elle offre la possibilité de contempler un paysage où se marie secrètement la terre ocreuse à l’arganier verdâtre.
La beauté de la route n’est que le préambule d’un ouvrage qui fera vibrer les âmes poétiques lesquelles peuvent s’abreuver de bon gré des palmeraies qui abritent des arganiers et des plantations d’amandiers et d’oliviers. D’ailleurs, il n’est pas fortuit le festival d’amandiers soit précisément organisé à Tafraout. La ville est très connue pour cette fête qui se tient pendant la floraison des amandiers (février-mars) et qui attire un nombre important de visiteurs marocains et étrangers. Bien que les dernières années aient été marquées par la sécheresse, le festival a renoué depuis ces dernières années avec cette tradition ancestrale pour mettre l’amandier, arbre mascotte de la région, à l’honneur. De ce fruit, les habitants en font des produits comme on n’en trouve nulle part ailleurs. Le plus connu de ces produits demeure Amlou, un mélange d’amandes grillées et moulues à base d’huile d’argan. C’est une des spécialités préférées des Tafraoutis et qui occupe une place particulière sur les tables, au petit déjeuner et au goûter.
Pour revenir au festival, il n’est pas le seul à faire la renommée de Tafraout. La ville est aussi réputée pour contenir des demeures à l’architecture propre à la région et au style berbère faite avec du béton et du pisé.
In fine, loin des clichés qui pointent les petites villes du doigt en minimisant leur rôle, Tafraout impose par des atouts propres à elle, qu’elle est unique. Et pour toute personne qui n’a pas encore eu la chance de la visiter, il est temps d’y faire un saut. Tafraout vous accueillera avec un «Berkat» et vous remerciera avec un «Tanmirt».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *