Tanger-Tétouan-Al Hoceima: Une convention pour renforcer la formation des élus

Tanger-Tétouan-Al Hoceima: Une convention pour renforcer la formation des élus

Les élus ont eu droit à une formation adaptée aux besoins de leurs territoires afin de mener pleinement leur mandat. C’est dans ce contexte que le Conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et la Fondation allemande Konrad Adenauer Stiftung viennent de sceller une convention-cadre de coopération pour la formation des élus et des personnels de la région.

Et ce en marge d’un séminaire de sensibilisation organisé, vendredi 28 octobre, à Tanger (en faveur des conseillers locaux et régionaux et des agents publics) sous le thème «De la MedCop climat Tanger 2016 à la COP22 Marrakech». Prévue d’être mise en vigueur à partir du mois de janvier 2017, cette convention-cadre vise, selon les organisateurs de ce séminaire, à renforcer la formation au profit des élus et des agents   publics de la région, de contribuer à l’élaboration d’éléments de référence pour la mise en place du plan directeur régional lié à la formation ainsi que la constitution d’un réseau de formateurs dans ce domaine. Selon Assia Bouzekri, vice-présidente du conseil régional de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, cette convention vient en conformité avec les nouveautés de la loi organique n°111-14 relative à la gestion des régions, mais aussi dans le cadre de lutte contre les changements climatiques. Les deux parties contractantes sont engagées, à travers cette nouvelle convention, en plus de l’échange d’expertise, du savoir-faire et de l’expérience, d’«organiser des sessions de formation au profit des élus et des cadres des collectivités territoriales dans les régions, l’édition des bulletins sur les activités de la région,…», a-t-elle souligné.

De son côté, le représentant de Konrad Adenauer Stiftung au Maroc, Dr Helmut Reifeld, a fait part que la Fondation allemande -qui est déjà présente dans des projets menés en partenariat avec les deux villes de Marrakech et Safi- veut à travers la conclusion de cette nouvelle convention soutenir le processus de décentralisation mené dans le cadre de la régionalisation avancée au Maroc. Il s’est dit confiant en la réussite de cette nouvelle expérience dans la région du Nord, qui connaît des avancées à tous les niveaux. «Cette région est bien préparée pour atteindre les objectifs tracés dans le cadre de cette convention», a dit M. Reifeld.

Il est à noter que cette convention est prévue d’être mise en application (d’ici deux mois) pendant une année renouvelable en concertation avec les deux parties contractantes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *