Terrorisme : Aârass et El Bay pourraient éviter l’extradition

Après un bref séjour à Madrid où il a pu interroger, dans le cadre d’une commission rogatoire, des Marocains détenus dans le cadre de l’affaire des attentats du 11 mars 2004, il a repris l’examen du dossier du réseau Belliraj ainsi que les autres affaires de terrorisme en cours.Toutefois, le juge n’a pas encore reçu une réponse de la part des autorités espagnoles en ce qui concerne la demande d’extradition des deux terroristes présumés récemment détenus à Mellilia. Mohamed El Bay et Ali Aârass, arrêtés par la garde civile espagnole suite à des mandats d’arrêt internationaux lancés par le Maroc pourraient échapper à l’extradition invoquant le fait avoir la nationalité espagnole, pour le premier, et d’avoir une demande en cours d’instance, pour le deuxième. La coopération judicaire entre le Maroc et l’Espagne dans le domaine de la lutte antiterroriste s’est nettement améliorée depuis la création de cellules de liaison à Rabat et à Madrid dirigées, chacune, par un juge spécialisé. Ce qui a facilité la circulation de l’information et la célérité dans l’examen des demandes de collaboration.     

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *