Tournée du candidat du FNA

Le candidat du Front national algérien (FNA) aux prochaines élections présidentielles du 9 avril, Moussa Touati, a annoncé dimanche à Alger qu’il visitera 38 wilayas, par route, à partir de Tébessa dans le cadre de sa campagne électorale. Invité de la chaîne I de la radio nationale, M. Touati a appelé le peuple algérien à se rendre aux urnes le jour de l’élection en vue d’opérer un changement. Concernant son programme électoral, le candidat a affirmé qu’il accorde une extrême importance à l’élément humain, appelant à investir dans cet élément au lieu d’investir dans les richesses enfouies dans le sol algérien qui sont, selon lui, la propriété des générations futures.
Il a souligné la nécessité de tirer profit des expériences des pays dépourvus de telles richesses et qui ont fondé leur économie sur la base de l’homme. Le système économique que M. Touati conçoit pour l’Algérie est celui qui est fondé sur l’homme productif et non sur les recettes des richesses enfouies sous terre. Après avoir rappelé que le problème ne réside pas dans l’homme algérien mais plutôt dans le mode de formation qu’il suit, le candidat du FNA a estimé nécessaire de refonder toutes les institutions liées directement à la formation, de l’école jusqu’au service militaire en passant par l’université. Il a proposé à cet effet que le service militaire englobe une formation militaire de 6 mois puis une formation professionnelle en vue de préparer le jeune au monde du travail. Il a également suggéré la réhabilitation des secteurs de l’agriculture et du bâtiment, étant parmi les plus importants secteurs à même d’assurer le recrutement de la main- d’œuvre souffrant du chômage et de lutter ainsi contre l’émigration illégale. Concernant le secteur de l’enseignement supérieur, le candidat a affirmé que les universités doivent être de véritables terreaux pour la recherche scientifique, soulignant la nécessité de réviser le système universitaire et le mode d’orientation permettant au jeune d’accéder à l’université. Quant à l’importance de l’investissement pour l’Algérie, M.Touati a déclaré préférer que l’Algérien soit l’investisseur dans son pays au lieu des campagnes multinationales, et ce en dépit du rythme lent de l’investissement. Au niveau international, le candidat du FNA a critiqué la décision de la Cour pénale internationale (CPI) de lancer un mandat d’arrêt à l’encontre du président Omar Hassan El-Bachir, la qualifiant d’injuste.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *