Tramway de Casablanca: Une quinzaine d accidents par mois

Tramway de Casablanca: Une quinzaine d accidents par mois

Série noire pour le tramway de Casablanca. Lundi dernier, un jeune trentenaire est mort après avoir été heurté  par une rame. L’homme a été percuté  en tentant de traverser la plate-forme du tramway sans faire attention à l’arrivée proche de la rame et sans emprunter le passage piéton.

Les éléments de la protection civile  ont  retiré le corps de la victime qui était coincé  sous les roues de la rame, ce qui a causé une perturbation du trafic sur toute la ligne. Depuis le début de l’année, il s ‘agit du premier accident mortel. En août dernier, un motocycliste et un piéton étaient morts en 48 heures dans des circonstances similaires. Depuis la mise en service du tramway casablancais fin 2012, près de 15 accidents surviennent en moyenne chaque mois selon l’exploitant.

En l’espace de 13 mois, quelque 180 accidents ont été recensés pour la seule ville de  Casablanca, soit  une fréquence de 0,8 accident tous les 10.000 kilomètres parcourus par les rames. Des chiffres alarmants que déplore Casa Tram, la société en charge de l’exploitation.

Le manque d’attention et l’inconscience des usagers de la route  sont à l’origine des accidents. A ce sujet, la société relève que  80% de ces accidents sont survenus à des carrefours, en raison du «manque de respect» de la signalisation par les piétons, deux-roues et automobilistes. Cet incivisme des piétons et des automobilistes a causé la mort de 4 personnes en 2013.

Casa Transports, maître d’ouvrage qui a lancé sept mois avant la mise en service du tramway   une   campagne de sensibilisation sur les comportements sécuritaires à adopter travaille sur l’élaboration d’une nouvelle campagne de communication.  

D’un coût de 6,4 milliards DH (600 millions d’euros), cette première ligne de 31 km  est destinée à décongestionner la capitale économique. Le  tramway a transporté quelque 20 millions de passagers l’an dernier, une fréquentation qui reste insuffisante pour permettre de rentabiliser son exploitation à ce jour.

Le déficit s’est chiffré à 189 millions de dirhams à fin 2013. Casa Tram espère d’ici fin 2014 atteindre un petit équilibre. Pour atteindre cet objectif, l’exploitant devra drainer 150.000 passagers par jour contre une moyenne journalière de 100.000 passagers.

La métropole disposera prochainement d’un métro aérien. D’un montant estimé à 8 milliards DH, ce métro  de 15 km va relier le quartier Bourgogne à Hay Moulay Rachid à travers les boulevards Zerktouni, la Résistance et Mohammed VI, pour rejoindre Hay Moulay Rachid en passant par le boulevard Driss El Harti. Les études techniques devraient être prêtes en avril 2014. Quant à sa mise en service, celle-ci  est prévue pour 2019. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *