Un café avec…Hassan El Fad

Un café avec…Hassan El Fad

ALM :  Café ou thé?
Hassan El Fad : il n’y a pas de problème, peu importe. Pour moi c’est plutôt question de morale et d’envie.

Quoi de neuf ?
Pour le moment tout va bien, parallèlement à ma carrière d’humoriste je travaille dans le domaine de la communication au quotidien. Actuellement je travaille sur une série fiction qui bien entendu se veut humoristique et je me prépare également pour la deuxième édition du Marrakech du Rire (MDR).

En parlant du MDR, comment as-tu trouvé ton duo plein de «Badad» avec Abdelkader Secteur?
Justement on s’est bien «badadé» (rire). C’était un duo au cours duquel nous avons voulu véhiculer en tant qu’artistes un message de fraternité. Je vais vous dire une chose, s’il y a vraiment un peuple qu’on doit vraiment aimer, c’est le peuple algérien. C’est un peuple merveilleux. Et je ne manquerais pas de rappeler que c’est Jamel Debbouze qui a eu l’idée d’organiser ce duo.

Ton dernier anniversaire a coïncidé avec les élections législatives, alors tu as voté ou tu as fêté?
A un jour près. Le 24 novembre, ma petite famille avait organisé une fête abrégée et le lendemain je suis parti pour voter. Tu vois, j’ai su alterner les deux, j’ai fêté et j’ai voté.

Restons dans ce contexte de célébrations, as-tu célébré la Saint-Valentin?
(Rire) Entre nous j’ai pas fait gaffe. J’étais en tournage et pour te dire, moi je trouve qu’on peut célébrer la Saint-Valentin chaque jour que Dieu fait. L’amour n’est pas assujetti à un facteur temporel. Mais gare à l’exubérance aussi !

On voudrait savoir ce que gagnerait le fameux participant de Bayn Show à la fin de l’émission…
Que veux-tu qu’il gagne (rire). C’est un looser déjanté venu d’un autre monde. Mais en vérité ce qu’il a gagné c’est la sympathie des gens et cela me fait grand plaisir.

As-tu regardé le match amical du Maroc face au Burkina Faso?
Oui, car c’est un match amical et il n’y a pas d’enjeu. Je m’explique. Depuis le match qui a opposé le Maroc à l’Ecosse au Mondial 1998 en France, j’ai décidé de ne plus jamais voir un match officiel. Je suis très émotif, du coup je ne suis désormais que les matchs amicaux.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *