Unanimité des députés sur l’intérêt du discours royal

Plusieurs membres de la Chambre des représentants ont souligné que le discours prononcé vendredi par SM le Roi Mohammed VI à l’ouverture de la première année de la 7ème législature revêt une importance capitale pour avoir insisté sur la nécessité de se pencher sans relâche sur les problèmes réels du pays.
Abderrafia Jouahri (USFP) a estimé que « le discours de SM le Roi a été, comme à l’accoutumée, d’une importance capitale car il a insisté sur les questions fondamentales auxquelles l’institution législative doit accorder une attention particulière, notamment les questions de l’investissement et de l’analphabétisme, que le Souverain a toujours considéré comme le second ennemi après le colonialisme. L’institution législative se doit, par conséquent, d’être au niveau de ce discours. »
Pour Abdelilah Benkirane (PJD), « le discours était excellent, à mon sens, et a présenté des signes forts sur l’étape dans laquelle nous nous engageons, celle de faire face à nos problèmes réels et de nous acquitter de notre devoir en tant que classe politique, en renonçant à la logique de la surenchère et de la polémique stérile, et ce afin d’affronter nos véritables préoccupations.
De son côté, le député du Mouvement Populaire, Amine Demnati, considère que « le discours royal a mis l’accent sur la nécessité de mettre un terme aux privilèges, en insistant sur le fait que les Marocains sont égaux et qu’ils ne sauraient être départagés que sur la base de l’action engagée en faveur des intérêts du peuple marocain. Je considère qu’il s’agit là de la véritable portée du discours de SM le Roi. »

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *