Une ONG appelle la société espagnole à exercer des pressions sur le Polisario pour libérer les séquestrés marocains

"Nous nous adressons à la société espagnole dans toutes ses composantes (associations, partis politiques et ONG) à oeuvrer pour la levée du blocus imposé aux camps de Tindouf pour permettre à nos proches de revenir chez eux" indique un communiqué de l’association parvenu dimanche à la MAP.
L’association invite la société espagnole "à ne pas se laisser aller derrière les allégations et les mensonges avancés par les bandes du polisario qui s’ingénie, en toute bassesse, à en échafauder les scénarios".
Elle a aussi appelé l’Espagne à assumer pleinement ses responsabilités pour parvenir à "une solution politique et négociée en vue de mettre un terme au drame humanitaire dont pâtissent les habitants des camps qui sont les plus anciens réfugiés du monde et qui vivent dans des conditions inhumaines à la merci des maladies et des aléas climatiques".
L’association a également attiré l’attention sur "la torture, les sévices et les enlèvements auxquels sont soumis nos proches dans les camps de la honte", relevant que les séquestrés marocains sont privés de leur droit d’exprimer leur volonté de retourner dans leur pays afin d’accompagner le processus démocratique en cours pour "l’édification d’un Maroc nouveau où règnent la démocratie, l’égalité et la rupture avec le passé".

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *