Une semaine culturelle pour les femmes maghrébines

Une semaine culturelle pour les femmes maghrébines

Une semaine culturelle consacrée aux premières femmes issues de l’immigration maghrébine en Belgique, a débuté, mercredi 10 février, à Bruxelles. Organisée par l’espace culturel maghrébin «Magh», cette manifestation intitulée «Mémoire des mères et des grands-mères» a pour objectif de rendre hommage à cette partie «silencieuse» de l’immigration qui a contribué à l’éducation et à la formation des nouvelles générations. Cette semaine évènementielle comprend un programme culturel et artistique riche en projections de films et représentations théâtrales, ainsi qu’en expositions de photographies et débats thématiques. L’ambition étant de faire un éclairage sur le parcours courageux et le combat mené par ces femmes dans l’adaptation à une autre culture et une autre société. La rencontre sera articulée notamment autour d’un débat littéraire avec Camille Lacoste-Dujardin, ethnologue et directrice de recherche au CNRS et un panel de femmes d’origine maghrébine, universitaires, élues et représentantes de la société civile, pour dégager des pistes de réflexions quant à la condition des femmes et des jeunes filles en immigration ou issues de l’immigration. L’exposition «Ma mère et moi» trace le portrait de la mère par trois artistes, Daniel Simon (écrivain), Michel Rorive (musicien) et David Amey (photographe).
Depuis septembre dernier, les trois artistes ont rencontré des femmes, des hommes et des enfants.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *