Une stratégie à exécuter (5)

«Nous sommes, en effet, une nation qui aime le sport et qui se mobilise massivement et unanimement pour encourager et porter aux nues ses héros», a déclaré Sa Majesté le Roi Mohammed VI lors du dernier discours à l’occasion des dix ans de son intronisation sur le Trône.
Le message est clair et net. Le nouveau ministre de la Jeunesse et des Sports connaît dès sa nomination les grandes lignes qu’il doit inclure dans sa feuille de route. Afin de donner plus de substance au sport national dont les résultats étaient en régression ces dernières années, plusieurs orientations doivent être opérées pour un redéploiement fulgurant de la politique sportive du Royaume. Le sport marocain attend à son tour sa mise à niveau.  On ne saurait atteindre cet objectif qu’en dépassant les dysfonctionnements qui le pénalisent. Moncef Belkhayat, ministre de la Jeunesse et des Sports, est censé insuffler une nouvelle dynamique pour le sport national. La rentrée sportive sera marquée par l’exécution des mesures de la nouvelle stratégie du sport mise en œuvre dans un cadre contractuel réunissant le ministère et les composantes du mouvement sportif. Les stades programmés d’Agadir, Marrakech et Tanger sont presque achevés. Ils seront probablement inaugurés courant 2010.Ces stades recevront les équipements techniques les plus sophistiqués, un système d’éclairage performant, des systèmes audiovisuels pour la diffusion du son et des annonces de sécurité, un pré-équipement de radio-télévision et de communication et une double alimentation électrique. Il est rappeler que sur Hautes instructions de SM le Roi, le ministère de la Jeunesse et des Sports a tenu, en octobre 2008, les Assises nationales du sport, une étape historique qui détermine la feuille de route pour le secteur du sport.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *