Vers l’éradication du cannabis à l’horizon 2018

Vers l’éradication du cannabis à l’horizon 2018

Le Maroc est déterminé à poursuivre sa lutte contre le trafic des stupéfiants. Le ministère de l’Intérieur avait lancé en juin 2005 une opération visant l’éradication de la culture du cannabis. Une opération qui s’inscrit dans le cadre d’une stratégie globale qui met l’accent sur l’application de la loi, la coopération internationale et la poursuite du développement économique dans la région du nord. Cette stratégie ambitionne à cet effet l’éradication totale de la culture du cannabis d’ici 2018.Selon le ministère de l’Intérieur, cette initiative a donné d’importants résultats. Ainsi, la culture du cannabis est passée de 135.000 ha il y a quelques années à 60.000 ha en 2008, en termes de superficie. Cette culture devrait se situer à près de 50.000 ha pendant l’année en cours.
Parallèlement aux efforts déployés en matière d’éradication, les autorités publiques mènent des campagnes de sensibilisation des paysans à la nécessité d’opter pour des cultures alternatives légales et lancent de grands projets de développement générateurs d’emploi. A cela s’ajoute le volet coopération et coordination internationale. Ainsi, le Maroc ne cesse de renforcer les mécanismes opérationnels de coopération en matière de lutte contre le trafic des stupéfiants avec ses voisins du Nord.
«Le Maroc est déterminé à poursuivre la lutte contre les différents réseaux de trafic de drogue dans le cadre d’une démarche globale et intégrée qui comprend l’éradication de la culture du cannabis, la répression du trafic des stupéfiants et le développement économique et social», avait déclaré le ministre de l’Intérieur, Chakib Benmoussa, en janvier dernier, lors d’une réunion avec le ministre espagnol de l’Intérieur Alfredo Perez Rubalcaba à Madrid.
Pour rappel, le département d’Etat américain avait mis en relief, le mois de mars dernier, les progrès réalisés par le Maroc en matière de lutte contre la drogue, soulignant que ces progrès sont le résultat des efforts du gouvernement marocain qui a élaboré une stratégie globale. Dans son «Rapport 2009 sur la stratégie internationale de contrôle des narcotiques», le Bureau for International Narcotics and Law Enforcement Affairs, relevant du département d’Etat, signale que la production du cannabis et de la résine du cannabis a été réduite de manière significative au cours de l’année 2008.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *