Visite aux centres de solidarité des Lions de Tanger

Visite aux centres de solidarité des Lions de Tanger

La Zone I a été, dernièrement, la première étape d’une série de visites des membres du District 416 à travers le Royaume. Présidée par Khalil Hachimi Idrissi, cette manifestation a connu la participation notamment du premier vice- gouverneur, Abdellah Squalli, du deuxième vice- gouverneur Aïcha Haloui, du secrétaire-trésorier du District 416, Mohamed Benabderrazik, des past- gouverneurs Abdou Moukit et Fouad Bouayad, de la présidente de Zone 1 des Lions Clubs , Salwa Abourizk, de la présidente des Lions Clubs de la Zone 3, Rahima Ouazzani ainsi que des présidents des quatre Lions Clubs de Tanger Soufiane El Honsali, Amina Labzaoui, Montasser Laâbi et Faouzia Tarik. «C’est un honneur pour nous, que notre Zone soit choisie, encore cette année, pour accueillir la première visite des membres du District, et ce dans le cadre d’une tournée effectuée dans les différentes zones au Maroc. Cela est considéré comme une récompense pour nos efforts déployés au sein de nos centres de solidarité», indique Mme Abourizk. Le programme de cette journée a été entamé par une visite à la crèche du quartier populaire Béni Makada. Créé par le Lions Club Tanger 2000, cet établissement est destiné aux enfants issus de familles défavorisées. «La crèche est ouverte de 7 heures du matin à 19 heures, 6 jours sur 7 et 11 mois sur 12. Nous y accueillons des enfants âgés entre 2 et 7 ans dont les mamans sont généralement des mères célibataires. Nous leur accordons éducation, soins, hygiène, habits…. C’est un travail de longue haleine qui dure presque toute l’année. Nous sommes chargés de les éduquer, de les nourrir et de leur apporter des soins médicaux, un suivi psychologique, de la tendresse …..», explique Mme Abourizk. Les membres du District 416 Maroc se sont rendus ensuite dans d’autres centres de solidarité des Lions Clubs de la Zone I. Il s’agit du Centre Saïd Noussaïri, créé en 1990 par le Lions Club Tanger montagne en partenariat avec le ministère de la Santé. Cet établissement qui ne comptait à son ouverture qu’une vingtaine d’enfants diabétiques, issus de familles nécessiteuses, en est maintenant à près de 290 bénéficiaires. Les enfants y sont suivis par un spécialiste en endocrinologie et maladies métaboliques ainsi que par deux infirmiers relevant du ministère de la Santé. Ils peuvent passer la journée dans ce centre. En plus des soins et conseils, les enfants apprennent à  faire les injections d’insuline, suivre un régime diététique et préparer un repas sain. La Zone 1 compte aussi un centre de formation professionnelle qui est destiné aux jeunes en difficultés ou issus de milieux pauvres. Créé par le Lions Club Tanger doyen, ce centre dispose d’un atelier bien équipé. «Nous apprenons aux jeunes bénéficiaires les métiers de la confection. Nous sommes engagés également à leur insertion professionnelle, une fois qu’ils ont acquis les techniques du métier», précise Mme Abourizk. La maison d’hébergement pour personnes âgées et personnes sans domicile fixe est le quatrième centre de solidarité géré par le Lions Club Tanger Ibn Batouta en partenariat avec l’Entraide nationale et l’Association musulmane de bienfaisance de Tanger.
La programmation de cette manifestation a comporté un atelier d’informations et de formation sur les procédures et les modalités de fonctionnement des Clubs. Dédié aux officiels des cinq Lions Clubs Tanger- Tétouan, cet atelier de formation a été animé par M. Hachimi Idrissi, M. Bouayad, M. Moukit et Mme Abourizk. Il est à noter que cette manifestation a été clôturée par une grande soirée de gala, qui elle-même, a été marquée par la cérémonie de l’intronisation de plusieurs nouveaux membres dans la Zone 1.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *