Fondation Mohammed V pour la solidarité

Fondation Mohammed V pour la solidarité

Depuis mardi 5 juin 2012, tout un dispositif a été mis en place pour bien accueillir les MRE. Soixante navettes maritimes quotidiennes entre le nord de la Méditerranée et le Maroc pouvant transporter 60.000 passagers et 20.000 voitures ont été programmées dans le cadre de l’opération Marhaba 2012. La Fondation Mohammed V pour la solidarité a même mobilisé 400 agents, en plus de 3.000 agents appartenant aux différents services.
La fondation annonce qu’elle a mis en service 16 espaces d’accueil pour accompagner l’intensité du trafic maritime et aérien qu’enregistre régulièrement cette opération. Il s’agit de l’aire de repos Tanger Méditerranée située à l’intersection des autoroutes menant à la ville de Tanger et le port de Tanger Med avec une ouverture sur la Route nationale menant à Tétouan. Il s’agit également des sites d’accueil de Bab Mellilia et des aéroports d’Agadir-Al-Massira et de Fès-Saïss, nouvellement ouverts en 2011. Ces sites viennent s’ajouter aux espaces d’accueil au niveau des ports de Tanger Med et de Nador ainsi que de Bab Sebta, Tazarine, Ras El Ma, Taourirt et les aéroports de Casablanca et d’Oujda. Dans les 16 espaces, plus de 400 assistantes sociales, médecins, cadres paramédicaux et volontaires sont au service et à l’écoute des Marocains résidant à l’étranger et sont mobilisés pour les assister et leur fournir les secours nécessaires, précise-t-on à la fondation.
À l’étranger, la fondation continue d’offrir son assistance aux membres de la communauté marocaine à l’étranger transitant par les ports européens d’Almeria, Algesiras, Sète et  Gènes.
Pour la sensibilisation et l’information des voyageurs, des guides rédigés en 7 langues sont mis à leur disposition. Il s’agit de l’arabe, du tifinagh, du français, de l’espagnol, de l’italien, du néerlandais et de l’allemand. Ils peuvent être obtenus gracieusement auprès des consulats, des agences bancaires en Europe, des agences de Royal Air Maroc et de ses partenaires, des agences des sociétés de transports et sur les bateaux assurant la liaison entre l’Europe et le Maroc ainsi qu’au niveau de tous les sites de la fondation, selon la même source.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *