Speedy : La franchise pour l’entretien automobile

Speedy : La franchise pour l’entretien automobile

Après avoir traversé la période au cours de laquelle il a vu s’installer McDonald’s, Pizza Hut, ou encore Chevignon, le Maroc connaît actuellement un grand essor en matière de franchise. Ainsi, d’autres grandes enseignes s’y sont implantées depuis et plus seulement dans les seuls domaines de la restauration et du prêt-à-porter, mais également dans des créneaux à la fois juteux et porteurs à moyen terme. C’est le cas du secteur automobile et plus précisément celui de l’entretien, qui a vu apparaître dans les principales villes du Royaume des «centres auto» de deux grands spécialistes en la matière : Midas et Speedy. Ce dernier est carrément en train de réussir son pari, puisque en 2002, soit deux ans après le démarrage de ses activités au Maroc, Auto Speedy s’est vu décerner par son franchiseur une note supérieure aux standards européens. C’est là une preuve concrète de la qualité du service et d’un franc-succès auprès des automobilistes marocains. Mais revenons brièvement sur l’histoire de cette entreprise…
Ayant vu le jour au Canada en 1956, Speedy va petit à petit investir les marchés étrangers et notamment européens. Aujourd’hui, cette multinationale exploite sur le Vieux Continent plus de 2500 points de services sous trois enseignes : Speedy, Kwik-Fit (au Royaume-Uni) et Pit-Stop (en Allemagne). Spécialisée dans l’entretien automobile rapide, elle se veut numéro 1 en Europe et en France, un pays où elle s’est établie en 1978. Une douzaine d’années plus tard, Speedy rachète la société «Plein Pot» et son réseau de 80 centres, ainsi que «Virage» et ses 71 représentants. Actuellement, Speedy est leader sur le marché français avec plus de 450 centres, dont une centaine franchisés.
Au Maroc, Speedy ouvre ses centres dès 1999, commençant d’abord par Casablanca, puis Rabat, Marrakech…, avant d’en totaliser 8. La société s’appelle «Auto Speedy», détenue à 50 % par le groupe AKWA, l’autre moitié à la holding Himvest. Par ailleurs, la société possède la «master franchise», en d’autres termes, elle est franchisée – franchiseur pour tout le Maroc. Mieux encore, Auto Speedy a des velléités expansionnistes qui s’étendent jusqu’aux marchés du Golfe, comme nous le révèle son président, Nasser Bouazza, dans un entretien. Bien que l’entreprise dispose aujourd’hui de son réseau propre, elle envisage bientôt de franchiser d’autres centres. Si son droit d’entrée n’a pas encore été fixé définitivement, on sait d’ores et déjà qu’outre le fait d’être entreprenant, dynamique et motivé, le candidat franchisé devra, selon les responsables de Speedy, répondre à un autre critère : la passion pour l’automobile et ses métiers. Car, et selon les mêmes responsables toujours, «la passion de l’automobile et les motivations personnelles pour gérer un centre et mener à bien son développement, feront la différence».
En contrepartie, le franchisé bénéficie de la communication, du savoir-faire, de l’utilisation de la marque et de ses signes distinctifs, ainsi qu’une assistance technique apportée par le département franchise de Speedy.
Le concept Speedy s’articule autour de plusieurs axes fondamentaux, dont l’entretien de toutes les marques automobiles, sans rendez-vous, avec un remplacement limité aux seules pièces qui le nécessitent et une garantie d’une année de toute pièce changée. Notons enfin, que les services d’entretien de Speedy concernent le vidange, les batteries, l’échappement, les amortisseurs, les pneus, les freins et d’autres organes de la sécurité active.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *