avril 23, 2018

 

25ème journée de la Botola Maroc Telecom : Banoun sauve le Raja in extremis

25ème journée de la Botola Maroc Telecom : Banoun sauve le Raja in extremis

Le tir puissant de Mohamed Nahiri a trompé la vigilance de Mohamed Bouamira lequel, en lâchant le ballon, a trouvé un Attouchi opportuniste qui a facilement mis le cuir au fond des filets.

Le 124ème derby casablancais opposant le Raja et le Wydad n’a pas délivré de vainqueur. Bien que les Verts aient été sérieusement bousculés, le résultat final affiché au marquoir était de un but partout. Les Verts ont échappé de peu à leur huitième défaite de la saison. Dans ce match qui n’a étrangement pas rempli les gradins comme à l’accoutumée le spectacle sur le gazon était en revanche bien présent. Et cela s’est rapidement fait ressentir dès les premières minutes du jeu durant lesquelles les Rouges ont dicté leur jeu sous les yeux ahuris de leur adversaire du jour. Décontenancé, ce dernier n’était en première période que l’ombre de lui-même, multipliant les erreurs et n’arrivant pas à garder le ballon. De plus, les défenseurs ont commis plusieurs fautes à l’entrée de la surface de réparation. Et cela allait leur coûter cher. Sur l’une de ces balles arrêtées, le Wydad a fait mouche. Le tir puissant de Mohamed Nahiri a trompé la vigilance de Mohamed Bouamira lequel, en lâchant le ballon a trouvé un Attouchi opportuniste qui a facilement mis le cuir au fond des filets. Le portier rajaoui qui remplace Anas Zniti n’a malgré tout pas démérité. 

Le Wydad aurait pu terminer la première période avec un large score et une bonne avance. Mais la précipitation et le manque de concentration de certains de ses éléments à l’instar de Smail Heddad et Alejandro Quintana n’ont pas permis à leur équipe de prendre un large avantage.

Au retour des vestiaires, le public a eu droit à un changement de rôle. Le Raja s’est montré plus incisif avec des intentions fermes de revenir au score au moment où le Wydad a nettement baissé de régime. Et c’est chose faite. Alors que la rencontre touchait à sa fin, Badr Banoun saute plus haut que tout le monde et égalise de la tête à la 88ème minute du jeu. Il s’agit du 60ème match nul entre les deux monstres sacrés du football marocain depuis leur premier duel en 1957. Ce résultat de parité est clairement un moindre mal, tant ce derby avait tout d’un  traquenard.

Dans les autres rencontres disputées samedi, le club de la Renaissance de Berkane s’est imposé à domicile au stade municipal de Berkane (2-1) face au Chabab Rif d’Al Hoceima. Les visiteurs ont été les premiers à ouvrir le score grâce à Soufian Zakaria (18e) avant que la Renaissance de Berkane n’égalise sur un pénalty converti par Youssef Essaidi (53e). L’incontournable Ayoub El Kaabi a ensuite donné l’avantage à Berkane (56e).

Grâce à cette précieuse victoire, la Renaissance de Berkane s’est hissée à la 8ème place du championnat avec 34 points et deux matchs en retard, tandis que le CRA stagne à la 14ème et avant-dernière place du classement avec 22 points et un match en moins. En soirée, l’Olympic de Safi s’est brillamment illustré à l’extérieur en venant à bout de l’AS FAR dans un match plein de rebondissements qui s’est soldé sur le score de 4 buts à 3.

Ce choc a vu Hamza Goudali voler la vedette. L’attaquant safiot a été l’auteur d’un hat-trick au cours de cette rencontre (2e, 44e et 74e minutes) tandis qu’Amine Essaidi a clôturé la marque pour le club (82e). Les buts de l’AS FAR ont été signés, quant à eux, par Aboubacar Toungara, auteur d’un doublé (51e et 80e minutes de jeu) et Youssef Kaddoui (68e).

Avec cette neuvième victoire de la saison, les Requins de Safi remontent à la 3ème marche du classement avec 39 points, alors que l’AS FAR, avec sa huitième défaite cette année, chute à la 9ème place avec 33 unités, en n’engrangeant que 2 points seulement sur 12 possibles lors de ses quatre derniers matchs.

A noter que M’hammed Fakhir remplacera Abderrazak Khairi aux commandes des Militaires dès la saison prochaine pour une durée de deux ans.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *