26ème journée de la Botola Maroc Telecom : Des surprises à la pelle

26ème journée de la Botola Maroc Telecom : Des surprises à la pelle

Les Fussistes montent sur le podium et partagent désormais le même nombre de points que leur adversaire du jour.

Il a fallu que les équipes marocaines ressentent la pression du compte à rebours pour donner le meilleur d’elles-mêmes. A l’approche du clap de fin de la Botola Maroc Telecom, les seize clubs de la première division ont émerveillé lors de la 26ème journée, bafouant toute logique et sortant des prestations dignes des grands championnats européens.

Dès vendredi, le décor a été planté par la victoire inattendue de la lanterne rouge le Racing Casablanca sur le Chabab Rif Al Hoceima sur le terrain de ce dernier.

Le RAC a ouvert le score grâce à Younes Bamoula à la 45ème minute avant que Mohsine Rabib marque contre son camp (67è) offrant l’égalisation au Chabab Rif d’Al Hoceima.

L’équipe casablancaise devait attendre jusqu’au temps additionnel pour arracher la victoire grâce un pénalty transformé par Younes Kandoussi.

Malgré cette victoire, le RAC reste dernier avec 17 points mais nourrit un tant soit peu les faibles chances de maintien, alors que le CRA stagne à la 13ème place avec 28 unités.

Samedi, une autre surprise a été réservée au public de Khénifra quand le Chabab local est venu à bout de l’Olympic de Safi sur le score de 2 buts à 0. Là encore, nul ne pouvait s’imaginer à un résultat pareil, tellement le CAK décevait et tellement l’OCS émerveillait qu’on était loin de s’attendre à un tel résultat qui fait chuter le perdant du podium et redonne espoir au vainqueur.

En soirée, le Wydad de Casablanca n’a pas eu trop de difficultés pour se défaire du Kawkab de Marrakech. Au complexe sportif Mohammed V, les Rouges ont joint l’utile à l’agréable. Enrichissant leur escarcelle avec les trois points de la large victoire (4-1), les joueurs ont sublimé grâce notamment à Mohamed Ounajem qui a participé au festival de buts en inscrivant d’une manière spectaculaire.

Après ce score, les champions du Maroc et d’Afrique en titre se hissent à la 5è position au classement général avec 40 points, alors que le Kawkab est 11è avec 29 unités.

Dans les autres rencontres, le choc Difaâ El Jadida-Raja Casablanca a tenu toutes ses promesses. Les visiteurs ont été les premiers à lancer les hostilités lorsque Mohcine Iajour transforme un pénalty à la 41ème minute du jeu. La riposte des Doukkalis n’a mis que quatre minutes puisque Hamid Ahaddad parvient à égaliser pour les siens. En deuxième période Saimon Msuva saute plus haut que tout le monde et bat le portier du Raja sur un but marqué de la tête.

Le DHJ remonte la pente à nouveau et occupe la 4ème position tandis que le Raja est 7è avec 37 unités.

Plus loin à Berkane, la Renaissance locale a été cueillie à froid par l’AS FAR. Dans un match ouvert et disputé, les Militaires sont sortis vainqueurs grâce à leurs trois réalisations au moment où ils n’en ont encaissé que deux. Ils rentrent au bercail la fleur au fusil, fiers de cette victoire qui intervient après une série de résultats négatifs.

Idem pour le FUS de Rabat. Walid Regragui a bien secoué le cocotier lors de ces dernières journées et cela a porté ses fruits. En recevant le Hassania Agadir, les Fussistes n’avaient en ligne de mire que d’enregistrer une nouvelle victoire laquelle les rapprochera du haut du tableau. Et c’est chose faite. Victorieux sur le score de 2 buts à 1, ils montent sur le podium et partagent désormais le même nombre de points que leur adversaire du jour qui est 42.

Enfin, le Moghreb de Tétouan se dirige de plus en plus vers la zone de confort. Après avoir pris le dessus sur l’Olympique de Khouribga (2-1), celui qui était il y a quelques journées lanterne rouge, se retrouve aujourd’hui à la 11ème place avec 29 points grâce à son cinquième succès de rang.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *