Abdellah Idrissi : «Un sportif exemplaire doit être un modèle de vie saine, loin de tous les vices et débauches»

Abdellah Idrissi : «Un sportif exemplaire doit être un modèle de vie saine, loin de tous les vices et débauches»

ALM : Comment se déroulent les préparatifs pour la CAN-2013 qui aura lieu au Maroc?
Abdellah Idrissi : On vient de terminer un stage qui a été marqué par deux matchs contre le Burkina Faso. Un autre stage débutera le 20 décembre pour mieux se préparer pour la Coupe d’Afrique des Nations, sans oublier le tournoi de l’Union nord-africaine de football prévu du 24 au 30 décembre de ce mois. Ce tournoi qui réunira la Tunisie, l’Algérie et la Libye sera une occasion pour l’équipe de mieux se préparer et éviter les faux pas dans les prochaines échéances, notamment la CAN-2013. Le Maroc est le pays hôte de cette manifestation qui aura lieu du 13 au 24 avril 2013, il faut donc soigner au maximum l’image du football national. Je tiens à vous mentionner que le tirage au sort des poules aura lieu le 9 décembre.

Après autant de stages et de matchs amicaux, comment évaluez-vous le niveau de votre équipe?
Je peux dire que je possède actuellement un groupe qui a un bon niveau à part le côté technique ou bien extrasportif que je reproche chez eux.
Un sportif exemplaire doit être un modèle de vie saine, loin de tous les vices et débauches. Vous savez les joueurs qui constituent l’équipe nationale des U17 sont issus de tous les clubs du championnat, donc ils doivent soigner ce côté cité antérieurement.

Quel est votre objectif lors de la prochaine CAN-2013?
Comme tout entraîneur, j’aspire qualifier mon équipe au dernier carré et pourquoi pas, remporter cette édition surtout qu’on est le pays organisateur. Sinon être parmi les quatre demi-finalistes de la CAN qui seront automatiquement qualifiés pour le Mondial, prévu aux Émirats Arabes Unis du 17 octobre au 8 novembre 2013.

Quel bilan faites-vous du championnat professionnel dans sa deuxième version ?
Je pense qu’on peut dire que nous avons commencé à avoir un bon niveau rassurant qui peut rivaliser avec d’autres championnats du genre. De plus, nous avons un cahier de charges transparent et exigeant. Sans oublier qu’aujourd’hui nous avons des équipes sous la houlette de grands entraîneurs professionnels à l’instar de Rachid Taoussi, Baddou Zaki et M’hamed Fakher. Ces derniers vont hisser le niveau de jeu des joueurs à travers leurs expériences acquises à l’étranger.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *