Ahmed Charbi : «La presse algérienne a transformé le match en conflit»

ALM : Que s’est-t-il passé lors de votre match face à l’Es Sétif en Algérie ?
Ahmed Charbi : Nous nous sommes rendus à Sétif pour jouer un match de football, mais nous étions surpris, une fois dans le stade, par le caractère antisportif qui régnait dans les gradins. Le stade d’une  capacité de 25.000 spectateurs a réuni ce jour là plus de 30.000 dont la majorité  d’entre d’eux était venue spécialement pour perturber ce face à face de la CAF. Ces gens ne faisaient pas partie des simples supporters qui se sont vu privés de suivre le match. Motif : le stade affichait complet. Partout, on a brandi des slogans anti-marocains. C’était un match très dur et inoubliable. Les dirigeants du club adverse, qui est d’ailleurs un grand club arabe et africain, ont avancé des fausses déclarations à la presse algérienne sur le match aller qui s’est déroulé à Khouribga. Leur souci est de remporter la victoire par tous les moyens. La presse algérienne avait transformé le match en un véritable conflit.

A l’heure actuelle, comment évaluez-vous le niveau de votre équipe? Et celui du GNFE1 ?
Au GNFE1, l’équipe est classée en troisième position avec un total de 40 points. Lors de la dernière  journée, nous avons raté trois points précieux en recevant le KACM. Le match s’est soldé par le score de (1-1). Un résultat qui est dû à la fatigue et à l’absence de quelques joueurs. Mais, le titre de la saison n’est pas encore joué puisqu’il reste encore cinq journées à disputer. Concernant la Coupe de la CAF, les efforts du club sont axés pour faire une bonne prestation et avancer dans la compétition. Sachant que nous sommes les seuls à représenter notre pays. Le prochain match est prévu pour le 27 courant contre le club d’Abidjan. A propos du Gnfe1, Il importe de mentionner que cette année, la course au titre  se joue encore entre les grands clubs de l’élite. C’est l’une des saisons les plus serrées. La programmation a été aussi respectée en cette saison. C’est l’une des composantes du championnat.

Qu’en est-t-il de votre expérience sur le gazon synthétique ?
A notre niveau, nous ne sommes pas d’accord avec cette tendance. D’ailleurs nous avons toujours refusé de revêtir le stade de Khouribga de cette pelouse artificielle. Aussi, nous n’avons jamais gagné un match disputé sur ce genre de terrain.. Notre terrain est meilleur.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *