Athlétisme : Quand les ligues soutiennent les clubs

Lors de son assemblée générale ordinaire, tenue samedi dernier, la Ligue a proposé l’implication des conseils des villes et autres collectivités locales dans le soutien des clubs, l’octroi de primes de soutien par le ministère de tutelle aux Ligues actives, la création d’un championnat national inter-ligues pour les jeunes, la motivation et l’encouragement matériel des jeunes champions et des cadres techniques oeuvrant au niveau des clubs et ligues ainsi que l’accès des clubs aux infrastructures sportives scolaires, notamment durant les week-end et les vacances scolaires. Le rapport moral, présenté lors de cette assemblée, a dénoncé, en outre, « la situation que traverse actuellement l’athlétisme national géré par un comité provisoire qui a trop duré à la tête de la Fédération royale marocaine d’athlétisme (FRMA) ». Le rapport a mis l’accent sur les circonstances exceptionnelles de l’athlétisme national « marquées par l’absence d’une volonté réelle de relance et de promotion d’une discipline qui a tant hissé le Royaume au rang des grandes nations sportives ». Le rapport a mis en relief la nécessité de conjuguer les efforts et de mettre au point des actions concrètes et efficaces, à même d’ouvrir la voie de la relance à la discipline, notamment au niveau des clubs et ligues actives. Abordant le bilan des activités de la ligue durant la saison écoulée, le rapport a fait état de l’organisation de plus de 21 rencontres, championnats et meetings régionaux et nationaux, notamment les meetings Moulay Ismail et du CODM qui ont connu une participation importante de champions marocains et étrangers. Des actions entreprises dans le domaine de la formation continue des juges et cadres techniques et les réalisations menées dans le domaine de la restructuration administrative, ont été également abordées par le rapport moral. Le rapport financier fait état, quant à lui, d’un total de recettes de 91.000 dirhams, constituées uniquement de primes d’indemnités adressées par la FRMA aux juges des meetings, et d’un total de dépenses de l’ordre de 134.020 dirhams, soit un déficit de 43.020 dirhams qui porte le déficit global cumulé depuis la création de la ligue à 257.169 dirhams.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *