Basket-ball

Basket-ball

La finale de cette saison se jouera donc entre deux équipes considérées comme des trouble-fêtes, à savoir la RSB et le WAC. Les deux formations y sont parvenues non sans peine. La RSB a eu des explications, dans son groupe, avec Sport Plazza et le MAS, alors que le WAC a dû se défaire du CRA avant de s’attaquer à une grosse cylindrée, le sérieux prétendant, l’ASS.
La première rencontre de cette confrontation qui sera disputée en aller et retour sera jouée à Casablanca dans la salle du complexe Mohammed V, ce simanche 17 juin. La RSB ayant terminé les qualifs à la tête de son groupe aura l’avantage de jouer le match retour à domicile. Le WAC ayant frôlé l’exploit la saison écoulée fera de son mieux pour ne pas rater cette occasion.
Zelijco qui a démontré qu’il était un homme de défis va continuer sur sa stratégie qui apparemment sied au WAC. Privé des services de son distributeur patenté, Zangui, il fera sûrement appel au jeune Abdallah pour pallier cette absence, mais sollicitera surtout son défenseur Hdidane qui a fait des ravages sous les paniers, en termes de rebonds défensifs et offensifs. Le jeune Harras, sa jeunesse et sa fragilité aidant, tirera avantage de sa rapidité pour des contre-attaques en mode «éclair». Conscient de son apport précieux, Reginald, en professionnel, et conscient de l’importance de l’enjeu, va de son côté, essayer de donner le meilleur de lui-même. Ainsi Alaa, Frouga et tous les autres joueurs du club casablancais sont appelés à adopter un «fighting spirit» pour s’assurer le maximum à l’aller et aborder sereinement le match retour.
Ce qui est sûr c’est que les CD des matchs des deux antagonistes seront décortiqués, vus et revus, il se peut même qu’il y ait un petit espionnage d’intentions opéré lors des séances d’entraînements, et c’est de bonne guerre.
Le coach El Bouzidi de la RSB, relativement satisfait par l’opération du WAC qui lui a fait épargner l’ASS, n’a sûrement pas chômé la semaine d’avant le match. Glenn, le tireur d’élite de la RSB, sidérant par son flegme, donnera du fil à retordre aux Rouges. Reda Ghanmi de son côté se livrera à une rude bataille sous les paniers contre Hdidane. Rafii, l’ex-sociétaire du WAC, pensant connaître assez ses adversaires, essayera de les perturber par ses percées rapides et ses tirs qui, souvent, font mouche.
C’est donc à une rencontre explosive que nous devons nous attendre. Les deux équipes ne sont pas parvenues à ce stade par hasard et comptent le confirmer chacune de son côté. Espérons que le volet sportif l’emportera sur tout autre considération et que le trio arbitral soit à la hauteur de sa mission.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *