Basket-ball : le MAS toujours leader

La salle du complexe sportif Sidi Mohammed, plein à craquer, a abrité le derby casablancais opposant l’équipe locale le TSC au WAC. Profitant de leur fraîcheur physique, les deux équipes ont entamé la partie avec la tactique homme à homme en défense et le marquage strict. Le WAC a très bien entamé son premier quart-temps avec un Ayadi dans ses grands jours qui a permis à son équipe de mener parfois avec sept points d’écart. Mais lors du deuxième quart-temps, le WAC perd sa vitesse de croisière pour passer la main au TSC qui termine la première mi-temps sur le score de 43-38. La deuxième mi-temps a vu une indiscipline tactique des deux camps ce qui a obligé les deux coachs a demandé des temps-mort pour mettre un peu d’ordre. Le TSC continua sur sa lancée, mais dans le 4e quart-temps les Widadis se réveillent pour prendre l’avantage. La réplique des Tihadis était plus coriace avec un grand Hanouni et le gabonais Ritno récemment recruté. Ils ont contraint le WAC à enregistrer sa troisième défaite de la saison sur le score de 74 à 84. À noter que Ayadi a réussi plus de 40 points et Hanouni plus de 20 points. À Rabat, le FUS très confiant, avec son capitaine et vétéran Benami, a surclassé impitoyablement son voisin le MSR en collectant 22 points. À Tanger, l’IRT, devant son grand public, s’est laissé surprendre par le Raja, emmené par ses cinq joueurs, dont Bouhlal, Khalfi, Arazane et Fenjaoui. Le match se termina sur le score de 49 à 73. À Meknès, le MAS a évolué au grand complet pour éviter toute surprise devant une équipe de CODM qui était sur le point de le détrôner de son fauteuil de leader. Score final 68-73. À Essaouirra, l’ASE affectée par son problème financier n’a pas pu venir à bout de l’ASS déterminée à demeurer parmi le peloton des grands. L’ASE n’a pas pu faire mieux que de s’incliner à domicile face à l’ASS par le score de 51 à 63.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *