Basket : les jeux sont faits

Basket : les jeux sont faits

Cette phase-retour des quarts de finale de la Coupe du Trône n’a fait que confirmer la supériorité des équipes qui se sont distinguées lors des matches aller.
Ainsi, le WAC, après le match qu’il a disputé à Berkane où il a concédé une cuisante défaite de 17 points d’écart, avait toutes les possibilités de revenir au score à Casablanca, mais rien de cela ne s’est produit.
Dès le début de la partie WAC-RSB, arbitrée par le duo Mabrouk et Ichih, le spectre de la défaite a commencé à se dessiner. Pour que le WAC rattrape son retard, il devait attaquer à outrance tout en harcelant l’adversaire dans le seul but de le déstabiliser et le pousser à céder. Mais, le coach Vidai a laissé ses protégés se soumettre au rythme des Berkanais qui ont joué très intelligemment les 24 secondes tout en accélérant le rythme du match de temps en temps. Le premier quart-temps s’achève au profit du WAC avec un avantage de trois points (17-14). Après la pause, le coach de la RSB Abdelghani Kettani a donné des consignes à son catalyseur Mustapha Khalfi de suivre le même schéma tactique, garder le ballon et jouer les 25 secondes pour épuiser le maximum de temps.
A l’opposé, l’entraîneur des rouges, de son côté, n’a pas su réagir à la tactique des Berkanais et a continué à gérer le match sans tenter d’imposer son rythme étant donné que les visiteurs jouaient à l’aise compte tenu des 17 points acquis au match aller dans leur propre fief. Le score était de (+5+32+27) au terme du deuxième quart-temps. Au retour des vestiaires, le même scénario s’est répété, mais on a constaté un sursaut d’orgueil de quelques joueurs du WAC qui ont poussé les visiteurs à commettre des fautes pour creuser un écart qui est arrivé à 12 points. Mais ce ne fut que partie remise puisque les Berkanais ont vite remis les pendules à l’heure (+5-46-41) à la fin du troisième quart-temps. Lors du dernier set, il n’y avait pas de réaction notable du côté des Widadis afin de revenir au score de 17 points concédés à Berkane pour plier ce match (66-61 + 5) score insuffisant pour passer au tour suivant.
D’autre part, le derby casablancais qui a mis aux prises le Raja au TSC a connu un scénario invraisemblable puisque les Tabagistes ont failli renverser la vapeur de leur côté. Mais les Verts ont sorti leur grand jeu pour enfin s’incliner sur le score de 71-81 et par la même se qualifier au prochain tour par la différence de 15 points marqués au match aller.
À Essaouira, l’ASE s’est encore inclinée pour la quatrième fois cette saison devant l’IRT. Deux fois en championnat et deux fois en Coupe. L’équipe souirie a perdu ainsi toutes les chances de qualification au tour suivant de la Coupe du Trône. L’ASE n’a pas démérité, mais la taille de l’adversaire n’est pas à démontrer cette saison puisqu’il a battu en aller et retour le FUS, l’ASS et le MAS lors du championnat national cette saison.
Les Fussistes, eux, ont raté la qualification à Rabat puisqu’ils n’ont pas su tirer un avantage des 5 points qu’ils avaient obtenus au match aller surtout que le MAS est connu pour être intraitable à domicile et devant leur public qui ne jouirent que par les sacres.
La rencontre s’est achevée sur la marque de 69-58. Les matches des demi-finales auront lieu en phases aller et retour au cours du mois de mars prochain.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *