Belgaid : «J’ai tourné la page»

Belgaid : «J’ai tourné la page»

ALM : Comment se déroulent les préparatifs pour les prochains championnats d’Afrique du judo?
Adil Belgaid : Les préparations pour les championnats d’Afrique, qui auront lieu à Tunis, sont en cours entre Nancy, Metz et Strasbourg. 600 km de trajet en voiture par semaine, deux fois par jour les entraînements, 4 heures par jour entre préparation physique et judo spécifique. Les 17 et 18 avril, je vais participer au championnat arabe de judo des clubs champions, suivi d’un séjour de 12 jours en Corée du Sud. Après quoi, je vais rentrer au Maroc pour un éventuel stage avec l’équipe nationale. Sinon, ça sera avec des clubs marocains. Après, ce sera le grand rendez-vous à Tunis.
On parle d’un différend entre vous et le directeur technique national. De quoi s’agit-il au juste?
Tous les médias et presse écrite ont relaté ce différend. J’ai tourné la page car cela m’a déconcentré et m’a fait perdre beaucoup de temps et d’énergie. J’ai fait cela pour l’intérêt du judo national, pour aller de l’avant, pour que la génération future et la relève prennent exemple.
Vous effectuez un retour en force. Quelles sont vos chances pour les Jeux olympiques d’Athènes ?
Retour en force ? je ne suis jamais parti pour revenir (rire). C’est vrai que j’ai craqué à un moment donné. Mais, comme tout le monde le sait, je suis un battant et c’est mon point fort et mes amis m’ont soutenu à l’intérieur comme à l’extérieur de la fédération. Je pense qu’il est temps de sauver les meubles. Et le dernier Tournoi international de judo, qui a eu lieu à Casablanca, est là pour le prouver. Je pense que c’est faisable de limiter les dégâts.
Nous avons un président jeune, plein d’énergie et de bonne volonté. Maintenant, il faudra qu’il soit bien conseillé, informé et, surtout, bien entouré. Heureusement que son secrétaire général est compétent (Je ne sais pas comment formuler en mettant en avant le secrétaire général et le président sans trop lécher les bottes).
Que comptez-vous faire après ? Est-ce que vous allez mettre un terme à votre carrière ?
Passer le cap des championnats d’Afrique, autrement dit, la conquête du septième sacre de ma carrière, et après on verra pour la suite de ma carrière. J’ai un projet de création d’académies de judo à travers le Maroc. Et ce sera en association avec la Fédération royale marocaine de judo. Le projet est, actuellement, en cours. La première académie aura lieu à Sala El jadida. Je donnerai plus de détails ultérieurement.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *