Bellakchiri, champion malgré l’embargo

Ali Bellakchiri est né en 1974 à Salé. Fils d’un Marocain immigré en Irak depuis l’année 1982, sa passion pour les sports de combats s’est fait sentir alors qu’il était encore jeune. Une passion qui le conduira au sein du club irakien de renommé en la matière, le Nadi Chabab. Ali y fait sa première entrée dans les catégories des Jeunes. Une catégorie où il se distinguera, prouvant dans plusieurs manifestations qu’il sera un grand champion de lutte. Le destin lui a donné raison. En effet, depuis 1986 notre compatriote ne cesse de cumuler les titres de meilleur lutteur dans sa catégorie. Il est bon de savoir que la lutte est le sport le plus populaire en Irak.
La suprématie du Marocain continuera jusqu’à ce qu’il ait atteint l’âge d’intégrer la catégorie Seniors. La légende continue et Ali domine le championnat d’Irak en battant Feki Jamal, son rival numéro 1.
Se sentant capable de défendre le drapeau marocain, notre lutteur a engagé tous les moyens possibles et imaginables pour rejoindre la mère-patrie et rentrer une fois pour toutes au bercail. Mais l’embargo imposé à l’Irak depuis la Guerre du Golf par les Etats-Unis l’a empêché de réaliser ce rêve.
Pas pour longtemps puisqu’en 1998, avec les efforts de la fédération royale marocaine de lutte et l’ambassade du Maroc à Bagdad, Ali a enfin pu rejoindre les siens et savourer la joie d’évoluer dans son pays. Un nationalisme à toute épreuve doublé d’un grand talent que le champion national a eu l’occasion d’étaler avec fierté. Ceci en participant à plusieurs manifestations dont le championnat d’Afrique des nations où il décroche une médaille d’argent et le championnat arabe en Syrie où le destin a voulu qu’il rencontre Feki Jamal.
Face à un arbitrage partial, notre champion a dû se contenter d’une médaille d’argent, sachant que la logique le place dans la plus haute marche du podium. Travaillant sans relâche, Bellakchiri s’est emparé du championnat du Maroc. C’était il y a deux semaines. Une victoire qui lui permet de faire partie de l’équipe nationale, en voyage au Qatar pour le championnat arabe. Le but du lutteur marocain actuellement est de ramener une médaille d’or dans la catégorie des 90 kg. Soulignons que Ali Bellakchiri est docteur et lauréat de l’Institut supérieur des sports de Bagdad. Il souhaite, dans un avenir proche, s’installer définitivement au Maroc pour contribuer à l’encadrement de nos jeunes stars.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *