Coupe du Trône : les favoris s’imposent

Coupe du Trône : les favoris s’imposent

Les amateurs du basket-ball ont été au rendez-vous le samedi dernier avec les quarts de finale de la Coupe du Trône. Toutes les équipes hôtes se sont logiquement imposées. Hormis le TSC qui s’est fait piéger dans son propre fief par le Raja. A Rabat, la rencontre au sommet ayant mis aux prises les équipes du FUS et du MAS n’a pas tenu toutes ses promesses puisque le niveau technique était au-dessous de la moyenne.
Le petit score de 57-52 en dit long sur le verrouillage des deux défenses respectives. Les faits? Dès l’entre-deux sifflé par le duo-arbitral Abdellah Zouina et Abdelaziz Mabrouk, le FUS entame la partie sur les chapeaux de roue profitant d’un début trébuchant du MAS pour creuser l’écart au premier quart-temps (22-13). Après la petite pause, on a constaté un réveil des visiteurs notamment par ses deux intérieurs Nabil Bakkas et Bassim Houari, qui ont su négocier les balles au rebond en l’absence de Aït Belhaj. À l’issue de ce deuxième quart-temps, les Fassis ont limité la casse à 5 points (32-27). De retour des vestiaires, le MAS sous l’impulsion de son catalyseur, le Sénégalais Matar N’baye, a fait jeu égal au FUS et parvient à enlever ce troisième quart-temps (+3) 39-42.
Lors du dernier set, le MAS mordit dans la chair fussiste avec une féroce voracité dès son retour sur le parquet ce qui a coupé toutes les solutions offensives du FUS. A ce moment, les deux formations ont confondu vitesse et précipitation et ce malgré les temps morts superflus demandés à tord et à travers par les deux coaches en l’occurrence Rachid El Yatribi (FUS) et Diop qui n’ont pas su à quel saint se vouer dans ce match qu’il faudra oublier au plus vite. La partie se plie en faveur du FUS 57-52.
À Berkane, si le WAC a très bien négocié les trois premiers quart-temps, la dernière manche lui a été fatale. Après avoir mené au premier quart-temps par deux points, un nul à la mi-temps et un moins cinq au troisième quart-temps, le WAC lâche le morceau suite à un marquage sur ses deux Yougoslave. Pendant ce temps, les Mustapha Khalfi et consorts passèrent à la vitesse supérieure pour creuser l’écart à 17 points 94-77. Une très bonne option pour la RSB, les données peuvent changer. À Casablanca, le derby casablancais TSC-Raja est revenu aux Verts. Les coéquipiers de Kamal Lichtaf (le capitaine du Raja) n’ont pas oublié leur cuissante défaite face aux Tihadis. Le match de la Coupe était l’occasion pour prendre leur revanche. Le score final de 60-75 avec +15 points dit long sur l’énergie défensives et offensive retrouvées des Rajaouis.  À Tanger , sans trop forcer son talent l’IRT a mis à genou de nouveau l’ASE. Le score enregistré de 83-71 (+12) mettra incontestablement les protégés du président Hamadi Hartali de toute surprise dans 15 jours à Mogador.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *