Cyclisme : La France championne du monde de vitesse par équipes

Le Français Franck Perque a, lui, remporté la course aux points de ces Championnats du monde en s’imposant devant l’Urugayen Milton Wynants et l’Argentin Juan Curuchet. Le trio français composé de Mickaël Bourgain, Laurent Gané et Arnaud Tournant a réalisé un temps de 44 sec 394/1000 pour 44.824 à l’Espagne (José Antonio Escuredo, Salvadoir Melia, José Antonio Villanueva).
La médaille de bronze est revenue à la Grande-Bretagne qui a devancé l’Allemagne en petite finale. Vice-championne du monde en 2003 à Stuttgart, la France retrouve un titre qu’elle avait détenu de 1997 à 2001, confirmant ainsi qu’elle demeure une nation phare du sprint. Après s’être montré le plus rapide en qualifications (44.422) et au premier tour face à la Pologne (44.455), le trio tricolore s’imposait aux Espagnols après un très bon départ de Bourgain (17.691). Le tour de piste de Gané était excellent (13.109) et Tournant finissait le travail en 13.534.
Moins de trois mois avant les jeux Olympiques d’Athènes, il s’agit d’une performance intéressante pour ce trio inédit, dans la mesure où Florian Rousseau, coureur emblématique de l’équipe de France, avait été devancé par Bourgain lors des sélections pour une place de titulaire. Il s’agit de la deuxième médaille d’or française de la journée après le titre de Perque dans la course aux points. Perque s’est imposé avec un total de 35 points pour 31 à Wynants et 28 à Curuchet. Il s’agit du deuxième titre majeur dans la carrière du coureur picard qui avait été sacré champion du monde dans l’épreuve de l’américaine en 2002 à Copenhague.
A Melbourne, la course du Français a été parfaite d’audace et de lucidité.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *